Que faire à Nizwa et en Oman du Nord ?

Choses à faire Nizwa visiter le Nord d'Oman

DestinationsOman
 

Visiter Nizwa

Nizwa (ou Nazwa) est la plus grande ville de la région (gouvernorat) Ad-Dākhilīyah, dans le nord du Sultanat d’Oman. C’est l’ancienne capitale du pays et c’est aujourd’hui une de ses plus importantes destinations touristiques.
 

Ad-Dakhiliyah, le nord d’Oman

La ville médiévale de Nizwa attire les voyageurs pour son fort gigantesque et ses villages historiques. Nous allons voir ici que Nizwa est loin d’être le seul lieu d’intérêt culturel qu’il y a découvrir. En effet, il existe de nombreux châteaux et de cités anciennes dans les villes aux alentours telles que Bahla, Izki, Manah et bien d’autres.
 

Choses à faire et itinéraire

Retrouvez dans ce guide de voyage les activités touristiques et les endroits à voir les plus populaires mais aussi les moins connus. Vous y trouverez également un itinéraire d’une semaine pour visiter les sites archéologiques et culturels de la région du nord d’Oman en Ad-Dakhiliyah, principalement situés autour de Nizwa.
 

Choses à faire et endroits à voir autour de Nizwa

  

Chapka assure votre voyage en Oman
S’assurer maintenant

  

 

Choses à faire à Nizwa

© Tom Spirit / Fort de Nizwa 

1. Visiter le fort de la ville

De toute évidence, le fort de Nizwa est l’activité touristique incontournable de l’ancienne capitale omanaise. Construit au 12e siècle, c’est 500 ans plus tard qu’il devient le fort tel que nous le connaissons aujourd’hui. Le complexe servait de siège administratif à l’époque.
 

Face à l’envahisseur

Oman a connu de nombreuses invasions par le passé, notamment par les portugais, les britanniques ou encore d’autres tribus arabes. Ce qui explique la présence des nombreux villages fortifiés, des châteaux forts ou encore les nombreuses tour de guet dans le pays et par conséquent la structure impénétrable du fort de Nizwa.

Le monument possède de nombreux pièges dispersés mais surtout au sein de son immense tour mère de 30 mètres de haut. Ce fort est positionné juste au-dessus d’un ruisseau souterrain qui permettait l’approvisionnement constant en eau.
 

Frais d’entrée

💰 La visite du fort coûte 5 OMR pour les adultes étrangers et est gratuite pour les enfants.

📍 Voir le fort sur la carte
 

2. Visiter le souk de Nizwa

Le grand souk de Nizwa est une activité très populaire dans toute la région. Ce jour, vous pouvez trouver tout ce qui se vend dans les alentours. C’est un marché de grande envergure. Les commerçants, les artisans ou encore les agriculteurs des alentours viennent y vendre leurs productions. Même des habitants qui habitent aussi loin que Izki viennent le visiter.
 

© Tom Spirit / Souk de Nizwa

Quel jour a lieu le souk de Nizwa ?

Il se tient tous les jours de 06:00 à 09:00 et en fin d’après-midi jusqu’en début de soirée. Le meilleur jour pour le visiter est le vendredi matin. C’est le moment où le marché est immense et où il y a la foire aux bestiaux.

📍 Voir sur la carte
 

3. Harat Faraq Al Qadimah

Au sud de la ville de Nizwa se trouve un village fortifié abandonné, à cheval sur la ville moderne. Si vous visitez tout le pays d’Oman sans découvrir d’autres villes historiques autour de Nizwa, je vous conseille d’aller le voir. Si non, ce n’est pas un endroit incontournable puisque vous pouvez visiter de meilleurs endroits. Continuez la lecture, nous y arrivons.

📍 Voir sur la carte
 

4. Perdez-vous dans les ruelles médiévales

Un endroit sympathique où flâner et se promener est sans autre autour du fort et particulièrement derrière lui. Il y a tout un dédale de ruelles étroites où les constructions anciennes sont connectées aux habitations modernes. Certaines sont rénovées et toujours utilisées. Cet endroit est charmant et l’atmosphère y est agréable.

📍 Voir sur la carte
 

© Spirit Travelers / Visiter Nizwa, guide de voyage

5. Falaj Daris

Un falaj est un système d’adduction d’eau. Les aflaj (pluriel de falaj) les plus anciens connus à ce jours remontent jusqu’à 5 000 ans et sont situés en Iran. Ceux d’Oman datent d’environ 500 ans après JC. On retrouve beaucoup ce système similaire également au Maroc, notamment autour de l’Atlas.
 

Site classé à l’UNESCO

Falaj Daris, ainsi que 4 autres aflaj en Oman sont classés à l’UNESCO.

📍 Voir sur la carte
 

6. Ruines de Tanuf

Tanuf est une localité située à 19 km au nord de Nizwa au pied des montagnes Al Hajar. Au sud de la commune moderne et au bord de l’oued se trouvent les vestiges d’un village aujourd’hui abandonné. Son état de conservation est critique car il a souffert d’une guerre dans les années 1950 et il n’a jamais été restauré. Le site reste un très bel endroit à visiter.

📍 Voir sur la carte
 

7. Vue sur Nizwa depuis les montagnes

Vous pouvez grimper sur la montagne qui se trouve à l’est du centre-ville. Depuis ce point, vous avez la possibilité de voir Nizwa dans son intégralité avec une vue imprenable sur le fort.

📍 Voir sur la carte
 

8. Sultan Qaboos Mosque

La grande mosquée de Nizwa est située à l’entrée de la ville. Son architecture intérieure et extérieure est remarquable. Vous pouvez la visiter n’importe quand excepté le vendredi de 11:30 à 13:30 si vous n’êtes pas musulman. Nizwa est la capitale spirituelle et religieuse d’Oman et cette mosquée est la plus importante du pays après celle de Mascate.

📍 Voir sur la carte

Us & coutumes : rappel

Le Sultanat d’Oman est un pays musulman et très conservateur. Comme vous pouvez le voir, 99% des adultes adultes omanais ont le corps complètement couvert d’un habit traditionnel que l’on appelle dishdasha. Il en va de même pour les femmes, qui portent toutes une abaya.
 

Guide de voyage pour visiter Nizwa et le nord du Sultanat d'Oman : meilleures activités, choses à faire, lieux historiques, forts, villages..
Inscription dans une ville en Oman :
« S’il-vous-plait, assurez-vous de porter des pantalons et de couvrir vos épaules » 

Code vestimentaire

S’habiller à l’occidentale ne pose pas de problème en soi. Mais le minimum requis est de couvrir ses épaules (c’est-à-dire pas de débardeur) et de couvrir ses jambes, aussi bien pour les hommes que pour les femmes et surtout sorti des grandes villes.
 

Se couvrir le corps ne demande pas un si gros effort

Visiter Izki

Izki est la ville-cité la plus ancienne du Sultanat d’Oman, précisément Harat Al Yemen, qui est mentionnée dans les inscriptions des plaques d’Ishtar en Mésopotamie dans l’actuel Irak, aussi loin que 640 ans av. JC.

1. Harat Al Yemen

Harat Al Yemen était la cité la plus importante de Izki, elle était autrefois impénétrable. Les vestiges sont dans un état critique de détérioration. Le point fort, c’est que tout est d’origine et que rien n’y est dénaturé. Je ne sais pas pourquoi, mais très peu de touristes le visite. Je n’ai jamais vu personne ici. L’entrée est gratuite.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Visiter Harat al-Yemen à Izki

2. Husn Izki

Directement face à la cité se trouvent les ruines de l’ancien château fort d’Izki, le siège administratif de la ville. Sa visite est gratuite.

📍 Voir sur la carte
 

3. Second village

Un peu plus au nord d’Harat Al Yemen se trouve un autre village abandonné. Celui-ci est connecté à la ville moderne et ne possède pas de remparts. Le site est mieux conservé que les précédents.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Village abandonné à Izki

4. Jarnan Cave

Juste en dessous de ce même village se trouvent des grottes, ou plutôt des cavités. L’une d’entre elle est encore préservée, Jarnan Cave. La légende raconte qu’aux prémices de la naissance de l’Islam, un veau en or serait apparu au fond d’un passage secret situé au bout de la grotte. Celui-ci serait protégé par des djinns.
 

© Tom Spirit / Jarnan Cave et la légende du veau en or

Les djinns en Oman

Les djinns existent dans plusieurs cultures et surtout dans la culture musulmane. En Oman, cette croyance est très forte. Ils vivraient dans les endroits abandonnés ou inhabités tel que les déserts, les montagnes et surtout dans les ruines. Autant vous dire que suivant ce point de vue, ils seraient partout dans la pays.
 

Comment y accéder?

Pénétrez dans le village et dirigez vous en direction de l’oued. D’ici, vous trouverez une terrasse en contrebas. La grotte se trouve juste en dessous. Autrement, en sortant d’Harat al-Yemen, dirigez-vous dans l’oued. Lorsque vous apercevrez les premières anciennes habitations, la grotte sera juste en-dessous.

📍 Voir sur la carte

📸 Voir plus de photos de Izki

Visiter Manah

1. Harat al Bilaad

Harat al Bilaad est un endroit incontournable à voir et très proche de Nizwa. Cet ancien village d’environ 250 maisons est fortifié et protégé par une épaisse muraille. Il est très intéressant à visiter puisqu’une grosse partie est complètement restaurée. Ici, on a un réel aperçu de ce à quoi pouvait ressembler ce genre d’habitations omanaises du passé. Une grosse tour de guet surplomb tout le site et 4 mosquées sont toujours utilisées à l’intérieur.
 

© Tom Spirit / Visiter Al Bilaad à Manah

La partie restaurée est si bien entretenue que la moindre pièce de chaque maison est comme neuve. C’est un site historique absolument à inscrire sur votre itinéraire de voyage à Oman.
 

© Tom Spirit / Al Bilaad, Manah, Oman

Frais d’entrée

💰 La visite coûte 2 OMR.

📍 Voir Al Bilaad sur la carte
 

2. Al Fiqayn Fort

Le château fort Al Fiqayn est une activité intéressante à faire autour de Nizwa. Le monument est immense. Il servait de défense et de tour d’observation à Manah mais également de prison. Au 4ème étage se trouvait une bibliothèque bien protégée où étaient conservés des livres religieux et scientifiques, des manuscrits importants et des documents administratifs.
 

© Tom Spirit / Fort de Fuqayn à Manah

Vous verrez de nombreux petits trous dispersés stratégiquement. Il servaient à y verser de l’huile bouillante sur les envahisseurs. C’était une technique défensive courante dans les autres forts du pays.
 

© Tom Spirit / Vue sur l’ancien village avoisinant le fort

Frais d’entrée

💰 La visite coûte 500 baisa (uniquement par carte).

📍 Voir sur la carte

📸 Voir plus de photos de Manah

Visiter Zukait

Les tombes de Zukait

Le petit village de Zukait situé dans le wilayat d’Izki mérite sa visite pour son site archéologique. Sur les hauteurs de la commune se trouvent de nombreuses tombes. On les surnomme « les ruches » pour leur forme et car elles sont creuses. Elles sont constituées de pierres plates disponibles sur les montagnes.
 

© Tom Spirit / Tombes de Zukait

L’âge du complexe funéraire date de l’âge de bronze. C’est un site très important dans le patrimoine historique du Sultanat d’Oman car il témoigne de l’activité humaine aussi loin que 3 000 avant JC. Ces tombes impliquaient l’extraction des roches, leur taille et tout un travail de maçonnerie. Elles sont nombreuses et éparpillées tout autour des vallons sur les sommets rocheux.
 

© Tom Spirit / Complexe funéraire de Zukait près d’Izki

Visiter les tombes de Zukait

Ce site autrefois très couru par les touristes est aujourd’hui complètement délaissé. Un café était constamment ouvert en bas du complexe funéraire pour les visiteurs. Aujourd’hui, il est abandonné. Tout comme moi, vous aurez très certainement tout l’espace du site historique pour vous seul.

📍 Voir sur la carte

Visiter Birkat Al Mouz

1. Falaj Al Khatmain

Al Khatmain est l’un des 5 aflaj (falaj au singulier) omanais inscrits au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Celui de Birkat Al Mouz a plus de 2 000 ans et puise sa source dans les montagnes de l’Akhdar. Pour l’avoir suivi de tout son long, son parcours est impressionnant.
 

© Tom Spirit / Le falaj traverse le harat As Sibani

Il arrive droit sur le Fort Bayt Ar Ridaydah, traverse la ville puis l’ancien village Harat As Sibani et Burj Al Maqaseer pour l’usage domestique. Enfin, l’eau est conduite sur un autre falaj de type aqueduc de plusieurs mètres de haut afin de desservir la palmeraie et d’irriguer les plantations.

📍 Voir sur la carte
 

2. Harat As Sibani

Le village abandonné (harat) de Birkat Al Mouz est saisissant et sublime. Il a été construit à cheval sur la plaine et la montagne. Ce village était encore habité au début du 21e siècle. (Photo précédente)

Comme la plupart des autres harat de l’époque, les habitations ont été construites en pisé, excepté une partie. En effet, les parties hautes du village ont été réalisées uniquement avec les pierres sèches disponibles directement sur le site. La combinaison de ces deux types de construction est intéressante à visiter.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / La partie haute du harat de Birkat Al Mouz

2. Harat Al Maqaseer

Harat Al Maqaseer est un village abandonné situé à 300m de Harat As Sibani.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Harat Burj Al Maqaseer vu depuis Harat As Sibani

3. Burj Ghiyadha

Burj Ghidaya est une tour de guet à Birkat Al Mouz. Celle-ci surplombe toute la ville et même le château, à l’exception du harat. Vous ne pouvez pas aller à l’intérieur mais la vue qu’offre la colline sur la ville est intéressante.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / La tour surplombe Birkat al Mouz

4. Bayt Ar Ridaydah

Le chateau fort de Birkat Al Mouz a été fondé par l’Imam Sultan Bin Saif au 17e siècle. Restauré en 1998, il a par la suite été converti en musée d’armes traditionnelles omanaises. Vous pourrez y voir la progression des techniques d’attaque et de défense au fil de temps.
 

© Tom Spirit / Bayt Ar Ridaydah Fort à Birkat Al Mouz

Frais d’entrée

💰 La visite du fort coûte 7 OMR.

📍 Voir le fort sur la carte

📸 Voir plus de photos de Birkat Al Mouz

Visiter Bahla

À quelques kilomètres de Nizwa, Bahla est une ville souvent ajoutée sur l’itinéraire des voyageurs au Sultanat d’Oman.

1. Fort de Bahla

Le fort de Bahla est un monument en terre crue remarquable. Le fort a été construit par la puissante tribu Banu Nebhan qui dominait la région à l’époque et était connue pour contrôler le commerce de l’encens. On ne connait pas sa réelle date d’édification mais les estimations indiquent une période entre le 12e et le 15e siècle. Ce fort est classé à l’UNESCO.
 

Que faire dans le nord du Sultanat d'Oman ?
© Tom Spirit / Que faire dans le nord d’Oman ?

Frais d’entrée

💰 La visite du fort coûte 7 OMR.

📍 Voir le fort sur la carte

ℹ️ En savoir plus sur le fort
 

2. Château de Jabrin

Jabreen est une ville différente de Bahla (en périphérie) mais elle est située dans la même localité. Un détour par ici peut être intéressant car il y a un château à y visiter. Il a été construit en 1675 par l’Imam Bil-Arab Bin Sultan et est aujourd’hui dans un excellent état de conservation.
 

© Tom Spirit / Visiter le château de Jabreen près de Nizwa

Frais d’entrée

💰 La visite du château coûte 500 baisa.

📍 Voir sur la carte
 

3. Souk de Bahla

Le marché de Bahla est une activité à faire lors de votre visite autour de Nizwa. Ici, vous trouverez toute sorte d’artisanat. Notamment traditionnel, tel que d’anciens poignards, des épées ou encore des bijoux. Rendez-vous au marché tôt le matin pour assister au commerce du bétail. Ou principalement sont vendus des chèvres, des moutons, des vaches et plus rarement des dromadaires. Le souk réouvre aux alentours de 17:00.

📍 Voir sur la carte
 

4. Mosquée historique

On pense que cette mosquée ancienne aurait été construite dans le siècle suivant de la naissance de l’Islam. Ce monument religieux très important serait donc âgé d’environ 13 siècles. Une visite incontournable si vous êtes dans les parages. Malheureusement, elle était fermée lorsque j’y étais. La mosquée comprend une partie souterraine.
 

Frais d’entrée

💰 La visite de la mosquée coûte 1 OMR, uniquement par carte bancaire.

📍 Voir sur la carte
 

5. Point de vue sur Bahla

Surplombez la ville de Bahla depuis le meilleur point de vue. À partir cet endroit, vous pouvez prendre les plus belles photos du fort avec les montagnes en arrière plan.

📍 Voir sur la carte

Visiter Misfat Al Abriyyin

1. Visiter le village

Misfat Al Abriyeen est un petit village de montagne situé au début de l’Akhdar et pas plus âgé de 5 siècles, à 700 mètres d’altitude. C’est une commune avec une architecture intéressante puisque les habitations sont construites sur les parois rocheuses en épousant les formes du roc. Il y a même quelques constructions semi-troglodytes.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Visiter Misfat Al Abbriyin

2. Village similaire à Misfat

L’endroit est très intéressant à visiter pour son aménagement atypique. Visiblement, c’est une endroit qui attire beaucoup de touristes pour l’aspect visuel mais la vérité, c’est que des villages aussi beaux, il y en plein d’autres. La différence, c’est que celui-ci a été aménagé pour recevoir les touristes et que les cafés et les hôtels le dénaturent quelque peu.

Si vous êtes en quête d’authenticité pure, je vous conseille de chercher sur la carte et vous en trouverez plein d’autres (sans commodités pour vous restaurer ou bien dormir et dans un style différent à contrario).

Jetez un œil celui-ci par exemple,
à quelques dizaines de kilomètres de Misfat Al Abriyyin :
 

© Les-covoyageurs.com / Visiter Misfat Al Abriyyin

3. Tour de guet de Rogan

Les sources de l’origine de ce « fort » qui ressemble plutôt à une tour de guet se contredisent. Quoi qu’il en soit, sa construction et son emplacement d’un bloc sur la roche est juste incroyable et mérite d’être visité. Malheureusement, un morceau de l’escalier en colimaçon est détruit. Le passage nécessite au moins une corde de sécurité. Je l’ai tenté sans et c’est très dangereux.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Rogan Castle, Misfat Al Abriyyin

4. Faire de la randonnée

Descendez au pied de Misfat dans la palmeraie puis suivez le falaj en direction de l’Ouest. Il vous emmènera dans un vallon que vous pourrez suivre pendant plusieurs kilomètres puis vous offrira les plus belles vues en remontant.
 

5. Tenue appropriée

Le code vestimentaire est strict à Misfat Al Abriyyeen. Avant même de trouver le panneau de bienvenue dans la ville, vous en trouverez un autre où il est inscrit d’avoir une tenue appropriée (épaules couvertes, pas de short). Lors de ma venue, très peu de touristes ne le respectaient malheureusement.

📸 Voir la photo du panneau

📸 Voir plus de photos de Misfat
 

© Tom Spirit / Mon campement au pied de la tour

Visiter Al Hamra

Al Hamra est la ville qui précède Misfat Al Abriyyin. Vous devez obligatoirement y passer si vous voulez accéder au petit village de montagne. Si vous avez du temps pour visiter d’autres choses, ça tombe bien car il y a 4 activités à y faire.

1. Gravures rupestres de Bin Salt

À quelques pas d’Al Hamra, dans l’oued, se trouvent 2 sites archéologiques. le premier s’appelle Bin Salt (aussi appelé Hasat Bani Salt Rock ou Coleman’s Rock). Le premier nom fait référence au Sultan de l’époque qui aurait été sauvé d’une attaque ennemie en grimpant sur le rocher (d’après les locaux). Le second vient de l’américain qui a fait connaître au monde l’existence des gravures rupestres qui y sont inscrites.
 

© Clivegracey.squarespace.com / Hasat Bin Salt

Pétroglyphes

Ces pétroglyphes représentent des femmes avec des hommes musclés. Ces gravures dateraient d’environ 5 000 ans. Malheureusement et allez savoir pourquoi, ce rocher souffre de dégradations depuis des années (alors que l’endroit regorge d’autres roches) et a plus récemment été vandalisé. Lors de ma visite, je ne pouvais distinguer que quelques têtes à l’œil nu et les rainures qui constituent les corps seulement en passant la main dessus.
 

© Tom Spirit / Hasat Bin Salt, gravures rupestres

Conseil pour visiter

Comme vous pouvez le voir sur ma photo, on ne distingue presque plus rien. Afin de mieux distinguer les gravures, je vous conseille de venir en fin d’après-midi ou en milieu de matinée. Les rayons du soleil feront ressortir les formes grâce aux ombres. J’y était à la mauvaise heure, en plein après-midi.

📍 Voir sur la carte
 

2. Deuxième site

À quelques pas du site précèdent de l’autre coté de l’oued, se trouvent d’autres nombreux pétroglyphes éparpillés. Dieu merci, ils sont épargnés. Vous y trouverez également des gravures anthropomorphes, des cavaliers sur des dromadaires et ce que l’on pense être un bovin (celui-ci est gros). Les plus récents sont âgés d’environ 2 500 ans. En effet, ces sites ont été utilisés sur une longue période.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Gravures rupestres au Sultanat d’Oman

3. Troisième site

En fait, sur la route de Bahla à Al Hamra, il y a plusieurs sites éparpillés. Si vous n’avez pas le temps de faire les 2 sites précédents un peu plus isolés, vous pouvez facilement vous arrêter au bord de la route pour en observer un autre. Celui-ci représente des cavaliers à cheval.

📍 Voir sur la carte

4. Harat Al Safah

Harat Al Safah est le village ancien de la ville d’Al Hamra, à quelques dizaines de kilomètres de Nizwa. Sur la route de Misfat Al Abriyyeen, c’est un endroit intéressant où s’arrêter pour une visite. Certaines habitations sont restaurées et d’autres encore habitées. Vous pouvez également y visiter un musée d’artisanat et y voir des activités anciennes exercées par les habitants. Son nom est Bait Al Safah.

📍 Voir sur la carte

📸 Voir plus de photos de Bin Salt

Visiter Bat, Al Khutm et Al Ayn

Les nécropoles de Bat, Al Khutm et Al Ayn sont l’ensemble des complexes funéraires datant de l’âge de bronze les mieux conservés au monde. Ces sites ont donc plus de 5 000 années d’existence. Je n’ai pas eu le temps de les visiter, c’est pourtant un incontournable si l’on fait un voyager culturel en Oman.

Les sites comprennent plus de 150 sépultures. Le complexe ne fait pas parti du gouvernorat Ad Dakhiliyah mais Ad Dhahira. Étant proche de Nizwa, il mérite d’être visité si l’on a le temps.

📍 Voir le site sur la carte
 

© Flickr – Azwegers / Visiter les nécropoles de Bat

Les tombes sont similaires à celles de Zukait. Cependant, ces sites sont extrêmement complets et de nombreux témoins qui s’y trouvent vous donneront la possibilité de comprendre exactement de quelle manière les gens vivaient ici. Que ce soit au niveau de l’agriculture, la taille des roches, l’extraction dans les carrières (…). Si vous êtes intéressé par ce site, je vous conseille vivement de vous référer à cet article rédigé par l’UNESCO :

🔎 En savoir plus sur le site de l’UNESCO
 

Visiter Al Ghafat

Ma visite à Al Ghafat résulte de mes recherches à l’aide de Google Maps. Je me suis aperçu qu’il y avait une lieu historique à visiter dont je n’avais pas entendu parler, alors j’y suis allé. Une belle surprise puisque le village abandonné est complètement entouré d’une immense palmeraie et l’endroit est d’une paisibilité absolue, étant en retrait des villes. Son charme et l’ambiance qu’il dégage est très différent des autres. J’ai justement pris la photo qui illustre l’article à Al Ghafat.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Visiter le village abandonné d’Al Ghafat

Il y a également un petit fort ou plutôt une tour d’observation à quelques pas du vieux village. Retrouvez-la en suivant ce lien :

📍 Voir sur la carte

📸 Voir plus de photos de Al Ghafat

Visiter Jebel Akhdar

Djebel Akhdar, ou Jabal Al Akhdar est une montagne de la chaîne Al Hajar. C’est un endroit à ne pas manquer si vous un(e) amoureux(se) de randonnée et d’activités en plein air.
 

Voici que Jebel Akhdar peut vous offrir :

● Des paysages verdoyants.

● De nombreuses randonnées.

● Visite des nombreuses terrasses agricoles.

● De nombreux vergers (grenades, roses, abricots, noix, raisin, miel…).

● D’innombrables oueds.

● Visite des villages montagnards, parfois troglodytes.

● Un climat beaucoup plus doux que les chaleurs écrasantes de plaine. Par ailleurs, la météo peut être froide en hiver et exceptionnellement un peu neigeuse (plus commun à Jebel Shams).
 

La vie en montagne est complètement différente de la plaine. L’atmosphère, la façon de vivre, le climat et les paysages… Si vous voyagez à Jebel Akhdar, vous verrez une autre facette du Sultanat d’Oman.
 

© Wikimedia Commons / Visiter Jebel Akhdar

Comment y accéder ?

Jebel Akhdar se trouve a environ 45 kilomètres de Nizwa. C’est un endroit qui peut être intéressant de visiter avec une voiture de location. Si vous préférez voyager sans, une bonne option pourrait être celle d’un séjour de trekking/randonnée avec quelques étapes. De nombreux touristes procèdent ainsi et font du camping sauvage dans les montagnes.

📍 Voir Jebel Akhdar sur la carte
 

En tour organisé

● Au départ de Birkat Al Mouz, près de l’entrée du fort, plusieurs personnes peuvent vous proposer un tour véhiculé pour visiter toutes ces choses que j’ai cité. La route vers les montagnes se trouve à cet endroit. Vous pouvez vous arranger directement avec eux concernant la durée de votre aventure et du tarif.

● L’autre départ vers les villages de montagne à Jebel Akhdar se trouve à Imti. J’ai rencontré quelqu’un là-bas de très bien avec qui j’ai passé un moment. Je vous le recommande fortement. N’hésitez pas à me contacter pour obtenir son numéro de téléphone et organiser la visite avec lui.
 

© Wikimedia Commons / Activités à Jebel Akhdar

Visiter Imti

Toujours en fouillant sur Google Maps de nouveaux villages à visiter qu’on ne retrouve pas dans les guides, j’ai trouvé Imti lors de mon dernier jour de voyage au Sultanat d’Oman. Grande surprise, cet endroit est magnifique. En fait, les lieux historiques sont « divisés » en 3 parties :

● L’une est dans les hauteurs de la ville, sur les pentes rocheuses et complètement désertée. Le vaste village a été construit uniquement avec des pierres sèches. Absolument à voir.

● La seconde partie est un village en pisé également déserté et similaire à tous les autres sites énumérés dans cet article.

● La troisième partie est la meilleure et sans aucun doute la raison pour laquelle vous devriez visiter Imti. Le village est majoritairement composé de pierre sèche et (partiellement) habité.

● La quatrième partie est similaire à la précédente. Voyons ça plus en détail :
 

1. Harat Al Ain

Harat ou Hart Al Ain est un ancien village qui a constamment été entretenu, ou du moins en partie. Il est composé de pierre sèche et de pisé, avec une architecture magnifique. Sa visite est très intéressante puisque contrairement aux autres, il y a (un peu) de vie à l’interieur. Ce qui nous donne un bref aperçu de la vie d’antan dans ces villages omanais. J’y ai vu des gens se laver dans les douches traditionnelles au dessus du falaj, une femme laver son linge dans le lavoir du falaj également ou tout simplement des gens dans les habitations.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Harat Al Ain, Imti

2. Harat Al Sawad

Harat Al Sawad est à quelque pas de Harat Al Ain et similaire à celui-ci mais plus déserté.

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Harat Al Sawad, Imti

3. Harat Tawy Al Hamra

Ce village est très ancien et dans un mauvais état de conservation. Il a été construit avec de la pierre sèche et du pisé.

📍 Voir sur la carte
 

Village Imti
© Tom Spirit / Harat Tawy Al Hamra, Imti

4. Le village sur les hauteurs

Situé au-dessus du lieu précédent, ce vaste village en ruine est composé uniquement de pierre sèche et offre une vue imprenable sur Imti.

📍 Voir sur la carte

📸 Voir plus de photos de Imti
 

© Tom Spirit / Visiter Imti

Visiter Bidbid

Bidbid est la toute première ville du gouvernorat Ad-Dakhiliyah en arrivant de Mascate. Pour m’y être arrêté, il n’y a pas grand chose à visiter excepté un joli château fort qui est actuellement en pleine restauration. On ne peut donc pas rentrer à l’intérieur pour le moment.

En outre, Bidbid a la particularité d’avoir une eau extrêmement claire et bleutée dans l’oued qui borde la ville (lorsqu’il n’est pas sec bien entendu).

📍 Voir sur la carte
 

© Tom Spirit / Château de Bidbid 

Comment aller à Nizwa ?

Depuis Mascate

🚕 En taxi

Rendez-vous à la gare routière dans la localité de Rusayl (RTC bus station) au nord de Mascate. D’ici, il y a des bus et des taxis partagés confortables pour aller à Nizwa. Un taxi collectif coûte 4 OMR par personne. Si vous souhaitez avoir un chauffeur privé pour vous seul, le tarif est de 15 OMR.

Le trajet passe vite puisque les routes sont excellentes et les voies rapides.

📍 Voir la station la carte
 

👍 En autostop

J’ai voyagé en Oman uniquement en autostop à l’exception de quelques taxis dans Nizwa et à Mascate (Muscat). Il se trouve qu’il fonctionne à merveille. J’en parle mieux ici.
 

Comment aller à Mascate depuis Nizwa ?

Pour retourner à Mascate, vous devez vous rendre au sud de Nizwa, à l’entrée de la ville. La localité s’appelle « Tanuf ». D’ici, il y a des taxis privés et collectifs qui attendent que les véhicules se remplissent pour rejoindre la capitale omanaise.

📍 Voir sur la carte

Quand visiter Nizwa ?

Cette météo s’applique aussi à Oman en général

Décembre à février : ≃ de 12 à 30°C

Mars à avril & novembre : ≃ de 23 à 36°C

Mai & octobre : ≃ de 32 à 42°C

Juin à septembre : ≃ de 35 à 45°C

Itinéraire d’une semaine

Oman, ou anciennement Magan, est un pays au passé très riche qui a bénéficié d’un héritage historique conséquent. La région Ad-Dakhiliyah en témoigne, avec son nombre impressionnant de sites archéologiques, de complexes funéraires, de châteaux forts, de ruines, de vestiges d’anciennes villes et de nombreux autres monuments inquantifiables.

Nizwa n’est qu’une miette de ce que la région peut vous offrir en terme d’activités touristiques.
 

 

Jour 1

   ● Départ de Mascate

   ● Visite de Imti le matin
       1 heure de route
      Voir sur la carte

   ● Visite de Izki l’après-midi
       20 min de route
      Voir sur la carte

   ● Nuit à Izki
 

Jour 2

   ● Départ de Izki

   ● Visite des tombes de Zukait le matin
       15 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite de Manah le matin
       30 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite de Nizwa l’après-midi
       30 min de route
      Voir sur la carte

   ● Nuit à Nizwa
 

Jour 3

   ● Visite de Nizwa toute la journée

Dans l’idéal, faire correspondre l’arrêt avec un vendredi pour visiter le marché hebdomadaire.
 

Jour 4

   ● Départ de Nizwa

   ● Optionnel : arrêt aux ruines de Tanuf
       20 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite des gravures rupestres près de Al Hamra le matin
       25 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite du village historique le matin
       15 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite de Misfat Al Abriyyin l’après-midi
       15 min de route
      Voir sur la carte

   ● Nuit à Misfat Al Abriyyin
 

Jour 5

   ● Départ de Misfat Al Abriyyin

   ● Visite de Bahla le matin
       40 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite du château de Jabreen le matin
       15 min de route
      Voir sur la carte

   ● Optionnel : arrêt à Al Ghafat
       20 min de route
      Voir sur la carte

   ● Visite de la nécropole de Bat l’après-midi
       1h15 de route
      Voir sur la carte

   ● Retour et nuit à Bahla
       1h15 de route
      Voir sur la carte
 

Jour 6

   ● Départ de Bahla

   ● Visite de Birkat Al Mouz le matin
       45 min de route
      Voir sur la carte

   ● Excursion à Jebel Akhdar en partant de Birkat
       30 min de route
      Voir sur la carte

   ● Nuit à Jebel Akhdar autour de Saiq
       30 min de route
      Voir sur la carte
 

Jour 7

   ● Détente et activités la journée à Saiq, Jebel Akhdar

   ● Retour à Mascate
      2 heures de route
 
 
 

 


Chapka assure votre
voyage en Oman

Il existe mille et une raisons d’être confronté à un problème à l’étranger. La réputation de Chapka dans le secteur du voyage n’est plus à faire. Assurez-vous et partez sans tracas.

Vous devez savoir que vous ne payerez aucun frais supplémentaire sur la commission en utilisant mon lien d’affiliation. En revanche, vous permettez de rémunérer mon travail et de faire vivre Spirit-travelers.com.

Partager l’article

Facebook
Pinterest
WhatsApp

Rejoignez-nous sur Instagram ou Facebook

Pour suivre l’aventure..

S’abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour être informé du contenu exclusif de voyage. Votre boîte mail ne sera jamais spammée.

À propos de l’auteur

Picture of Tom Spirit
Tom Spirit
Hello, c'est Tom! Bienvenue sur Spirit Travelers. Nomade depuis plusieurs années, je met mon expérience à profit en publiant du contenu et des guides de voyage sur ce blog. Retrouvez des pays à visiter parmi les plus populaires mais aussi des destinations hors des sentiers battus.

Contenu similaire

Visiter Birkat Al Mouz

Birkat Al Mouz

Visiter Birkat Al Mouz, Oman : Harat Al Sibani, Harat Al Maqaseer, Bayt Ar Ridaydah, le falaj à l’UNESCO… Activités et choses à faire faire

Hasat Bin Salt Oman

Gravures rupestres Hasat Bin Salt

Gravures rupestres et anthropomorphes de Hasat Bin Salt près d’Al Hamra. Site archéologique et historique : Coleman’s rock, ox et horse rock.

Manah au Sultanat d'Oman

Manah

Visiter la ville de Manah, le village Al Bilaad et le fort de Fuqayn. Découvrez des activités et des choses à y faire.

Izki, Oman

Izki

Visiter la ville d’Izki, le village Harat Al Yemen, Jarnan Cave… Découvrez des activités et des choses à y faire.

Imti

Imti

Visiter la ville de Imti en Oman : le village Harat Al Ain, Harat Al Sawad… Découvrez des activités et des choses à y faire.

Al Ghafat

Al Ghafat

Visiter la ville Al Ghafat et son vieux village abandonné, au milieu d’une grande palmeraie. Découvrez des activités et des choses à y faire.

Faire du stop en Oman

L’autostop en Oman

Est-ce que le stop en Oman est sécuritaire ? Est-il légal ? Est-il facile ? Un mini-guide pour faire de l’autostop au Sultanat !

Changer de destination

Assurez votre voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les voyages de moins de 3 mois (vacances)

Banque voyage

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Assurance voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les séjours de moins de 3 mois (formule vacances)

Banque voyage

COMMENTAIRES

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires