Guide de voyage Irak

Guide de voyage en Irak

DestinationsIrak
 

Un guide de voyage complet pour visiter l’Irak

Tout ce que vous devez savoir pour visiter l’Irak se trouve ici. Ce guide de voyage est principalement destiné à des voyageurs solo en sac à dos ou bien des routards, mais il vous sera également utile si vous voyagez à l’aide d’un tour opérateur ou bien d’un guide local. Retrouvez tous les points essentiels à connaître avant de visiter l’Irak fédéral :
 

Que visiter – quand partir – où dormir – transports – checkpoints (passages de sécurité) – formalités – visas – budget – carte SIM et internet – et l’essentiel des choses à retenir sur le tourisme dans le pays sans oublier la sécurité.

 
Informations récentes

Vous devez savoir que le peu d’informations qui circulent sur la toile à propos des conditions de voyage concernant les visiteurs étrangers en Irak sont souvent obsolètes, étant donné qu’elles évoluent rapidement. Vous pouvez vous fier sans problème aux informations de Spirit Travelers puisque celles-ci sont régulièrement mises à jour à l’aide de notre communauté et des contacts locaux sur le terrain.
 

Guide de voyage en Irak fédéral
© Spirit Travelers / Guide de voyage en Irak
 

 

Assurez votre voyage en Irak
S’assurer maintenant

 

 

Découvrir l’Irak

L’Irak est une destination du Moyen-Orient située entre la Turquie, la Syrie, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, le Koweït et l’Iran. Le pays est divisé en deux parties distinctes :
 

1. Irak fédéral
2. Kurdistan irakien [Voir le guide]
 

 
1. Irak fédéral

L’Irak fédéral représente près de 80% du territoire (des provinces peuvent être disputées avec le Kurdistan) et sa capitale est Bagdad (Baghdad). La population est arabe et l’environnement est désertique. C’est dans cette partie que se trouvent certains des sites archéologiques les plus importants de la Mésopotamie et même du monde entier. Le pays abrite également une quantité notable de lieux saints de l’Islam. Ce guide de voyage est exclusivement consacré à cette partie de l’Irak.
 

2. Kurdistan irakien

Le Kurdistan est une région autonome reconnue par l’Irak. Elle est située au nord du pays et est habitée par le peuple kurde, qui possède une culture très différente de celle des arabes. Le Kurdistan irakien est montagneux et représente environ 20% de la surface du territoire de l’Irak, sa capitale est Erbil. Majoritairement musulman, il abrite également de nombreuses minorités religieuses. Bien qu’il soit complètement différent, le Kurdistan me rappelle parfois les airs des régions de l’Atlas au Maroc.
 

Guide pour visiter Karbala
© Spirit Travelers / Karbala, un lieu saint de l’Islam

 

Langues et religions en Irak

 

Voyager en Irak en 2024

 
Quelle bénédiction d’avoir enfin la possibilité de visiter cette destination coupée du monde pendant de longues décennies en raison des conflits qui ont complètement isolé le pays du reste du monde et naturellement du tourisme.
 

Voyage en Irak
© Spirit Travelers / Voyager en Irak

 

1. Peut-on voyager en Irak ?

De nombreux voyageurs restent réfractaires quant à l’idée de voyager en Irak aujourd’hui, les images relayées par les médias durant une période prolongée étant encore vives et bien ancrées dans les esprits. Néanmoins, vous devez savoir que la situation en Irak a beaucoup évolué et qu’elle ne cesse de tendre vers le haut, et que, malgré la présence de conflits encore actuels (pour la plupart bien localisés) et des risques (oui, ils existent et dire le contraire serai mentir), visiter le pays reste possible, avec certaines précautions, vigilance, et en restant informé sur la situation. Se renseigner directement auprès de la population locale est surement l’une des meilleures sources.
 

2. À propos du tourisme en Irak en 2024

Le tourisme s’ouvre de plus en plus en Irak, et les voyageurs internationaux sont toujours plus nombreux, bien que leur nombre reste encore extrêmement faible. De plus, les formalités et l’accès au territoire irakien s’est grandement amélioré, notamment en ce qui concerne l’obtention des visas touristiques.

De la même manière, les points de contrôle (checkpoints) sont bien plus faciles à passer qu’à l’ouverture du tourisme en 2021, où la présence d’un guide ou la connaissance de contacts locaux était fortement recommandé voire obligatoire à certains endroits. La plupart des villes et des sites majeurs peuvent désormais être visités de manière indépendante, c’est-à-dire seul et sans guide, mais ne comptez pas sortir des sentiers battus si facilement.
 

Élément déclencheur du tourisme

Le pape François s’est rendu en Irak en mars 2021 pour une visite historique à Bakhdida (Qaraqosh), la plus grande ville chrétienne du pays. Cet évènement devait être réalisé par ses prédécesseurs mais il n’a jamais abouti, avant que lui-même ne se charge de la visite.

Le gouvernement irakien a décidé de faciliter l’obtention des visas touristiques pour les visiteurs internationaux dans la foulée, permettant ainsi aux voyageurs les plus aventureux et curieux de ce pays dans l’ombre des destinations les plus populaires. Cette date coïncide aussi avec le retrait définitif des troupes de l’armée américaine en Irak par Joe Biden.
 

3. Comprendre l’Irak avant de partir

Il est important et même primordial de prendre connaissance des récents évènements de l’Irak afin de comprendre sa situation actuelle et le contexte dans lequel vous voyagez. Voici une chronologie des évènements majeurs au cours des quatre dernières décennies :
 

1980 – 1988Guerre Iran/Irak
1988Génocide kurde sous Saddam Hussein
1990Invasion du Koweït
1990 – 1991Guerre du Golfe
1991Soulèvement des chiites et des kurdes contre le régime de Saddam
1995 – 1996Guerre civile du Kurdistan
1998Bombardement de l’Irak par le Royaume-Uni et les USA
1999Soulèvement des chiites
2003 – 2011Invasion des États-Unis
2013 – 2017Invasion de l’État Islamique (Daesh)
2017 à aujourd’huiInsurrection de l’État Islamique (Daesh) et conflits dûs au sectarisme religieux

 

Pourquoi visiter l’Irak ?

1. Berceau des civilisations

L’Irak est un pays qui sort tout juste de plusieurs décennies de guerre et de conflit, mais il est si important de lever ce voile obscure et de mettre en lumière ce noyau dur des grandes civilisations de l’histoire dans lesquelles les nôtres prennent probablement certaines de leurs racines. À ce jour, l’Irak pourrait être l’endroit où l’humanité s’est établie et développée.

Alors que l’Éthiopie est connue pour être le berceau de l’humanité avec les traces les plus anciennes d’hominidés, l’Irak actuel pourrait être celui des civilisations. En effet, ce sont sur ces terres et plus généralement dans la région de Sumer (peuple sumérien), qu’ont été recensées les traces les plus anciennes de l’agriculture (et plus largement dans le Croissant Fertile) ainsi que certaines formes de mathématiques, de l’écriture, du commerce mais aussi des premières métropoles de l’histoire.

La Mésopotamie recèle d’innombrables secrets bien gardés et des histoires mythologiques encore peu comprises, finalement sous-étudiées en raison de l’accès difficile aux sites archéologiques et donc des fouilles sous l’effet des récents conflits. Citons par exemple les controverses et les fantasmes liés aux divinités Anunnakis supposées avoir apporter leur savoir sur Terre, aussi énigmatiques que celles de l’Égypte antique et des Pyramides de Gizeh.
 

 

2. Une destination hors des sentiers battus riche en découvertes

Avec ce que nous venons de voir, l’Irak reste à ce jour une destination largement hors des sentiers battus, mais au potentiel touristique démesuré. Les visiteurs viennent principalement découvrir les jardins suspendus de Babylone et ce que l’on suppose être la tour de Babel – la Ziggurat d’Ur – la forteresse historique d’Al-Ukhaidir et de nombreux autres sites archéologiques sans oublier la ville historique et incontournable de Mosul. Quelques lieux saints et importants de l’Islam sont également très convoités, tels que Nadjaf, Samarra, Karbala, Kufa…
 

3. Un peuple hospitalier

L’Irak et sa réputation sulfureuse voire hostile reste un pays avec un peuple hospitalier, tout comme ses nombreux voisins du Moyen-Orient, à la différence de son ouverture au tourisme international très récent qui change quelques peu la donne. En effet, les irakiens sont si heureux de voir à nouveau des visiteurs étrangers chez eux qu’ils vous le feront savoir de bien des façons.
 

4. Une destination de pèlerinage importante

L’Irak est une destination de pèlerinage importante pour les musulmans puisque 6 des 12 imams de l’Islam chiite sont enterrés dans le pays : deux à Bagdad, deux à Samarra, un à Najaf et un à Karbala tandis que les autres se trouvent en Arabie Saoudite et en Iran. L’Irak est également le pays de naissance d’Abraham (Ur) – l’endroit où se trouverait le jardin d’Eden selon la bible (marais Mésopotamiens) – le lieu où Noé aurait construit son arche selon les croyances chiites (Kufa) et aussi où se trouve le tombeau du prophète Ezekiel (Al-Kifil).
 
 

La prochaine fois que l’on vous demandera pourquoi vous avez décidé de visiter un pays « comme ça » avec un air éberlué qui semble dire que vous êtes probablement fou/folle, voici quelques arguments solides qui pourraient faire comprendre votre choix, qui est celui de voyager en Irak. Ce n’est cependant pas le cas de tous les voyageurs puisqu’une partie décevante d’entre eux décident de visiter le pays pour avoir seulement la possibilité de dire « je suis allé en Irak », et se vanter d’avoir mis les pieds dans un pays dit « dangereux » (nous reviendrons sur ce point plus tard), sans réelle autre motivation plus profonde. En fait, je l’ai constaté par moi-même des retours que j’ai eu lors de mes partages sur les réseaux sociaux. Heureusement, ils ne sont pas en majorité. Visiter l’Irak est une chance que l’on peut saisir aujourd’hui, ne la gâchez pas et exploitez-la !

 
 

Visionnez mon voyage en Irak

Suivez-moi sur Instagram pour visionner toutes les étapes de mon itinéraire en Irak à travers mes story à la une
 
📷 Poursuivre sur Instagram
 

 

Visa et conditions d’entrée en Irak

 

1. Visa pour l’Irak fédéral

Si vous envisagez de visiter l’Irak fédéral + le Kurdistan irakien, vous pouvez vous contenter du visa irakien. Celui-ci est valable dans l’intégralité du pays et vous donne la possibilité de voyager entre les deux régions comme bon vous semble. L’obtention du visa est obtenue en ambassade ou bien à l’arrivée.
 
 
Vous pouvez obtenir un visa touristique pour l’Irak à l’arrivée dans ces endroits :

  • Frontière terrestre de la Jordanie
  • Frontière terrestre du Koweït
  • Frontière terrestre de l’Iran
  • Aéroport de Bagdad
  • Aéroport de Bassorah
  • Aéroport de Najaf
     
     

Pays francophones admissibles au visa à l’arrivée (VOA) :

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg
  • Suisse
  • Canada
     
     

Prix et durée du visa touristique :

  • 2 mois (60 jours) de validité
  • 80 $ (USD) ou 80 € (j’ai vérifié sur place). Prévoyez un peu plus de liquide dans la mesure où le prix du visa peut fluctuer. Il ne cesse d’augmenter de plusieurs mois. On ne peut pas régler par carte bancaire.
     

 

Obtenir un visa touristique pour l'Irak
© Spirit Travelers / Comment obtenir un visa touristique pour l’Irak

 

2. Visa pour le Kurdistan irakien

Les procédures de visa sont différentes de celles de l’Irak fédéral. Les Français, Canadiens, Belges, Luxembourgeois et Suisses peuvent obtenir un visa de 30 jours à 60 $ à l’arrivée. Ce visa ne vous permet pas de sortir du Kurdistan et vous ne pourrez pas obtenir un visa pour l’Irak à la frontière terrestre. Vous devrez prendre l’avion et vous rendre dans l’un des 3 aéroports cités précédemment.

Si toutes fois vous souhaitez rester plus longtemps sur le territoire, sachez qu’il est renouvelable auprès de l’ambassade à Erbil. Ces mêmes nationalités peuvent obtenir un e-visa depuis le 1er Mars 2023 via le site officiel du gouvernement kurde.
🔎 Faire une demande de e-visa
 
 
L’obtention du visa kurde est possible à l’arrivée seulement à deux endroits :

  • Frontière Turquie/Kurdistan irakien
  • Aéroport International d’Erbil
     
     

Pays francophones admissibles au visa à l’arrivée (VOA) :

  • France
  • Belgique
  • Luxembourg
  • Suisse
  • Canada
     
     

Prix et durée du visa touristique :

  • 1 mois (30 jours) de validité
  • 60 $ (USD) : prévoyez un peu plus de liquidités dans la mesure où le prix peut fluctuer.
     

 

 
N’oubliez pas de souscrire à une assurance avant de voyager en Irak

Chapka offre une couverture ultra-complète de votre voyage. Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient de 5% de remise en passant par ce lien :
 

 

 

COVID-19

Non requis

Toutes les restrictions ont été levées en 2023, ce qui signifie que vous n’avez plus besoin de présenter un certificat de vaccination contre la COVID-19 ou un test RT-PCR négatif, ni même d’effectuer une quarantaine à l’arrivée.

 

Visa de sortie

Non requis

Lorsque l’Irak a commencé à s’ouvrir au tourisme international, un visa de sortie était requis pour tous les séjours de plus de 10 jours. Il fallait alors entamer une démarche auprès du ministère de l’Intérieur. Celle-ci a été passée à 15 jours, mais visiblement, personne ne s’en soucie à l’immigration.

 

Test VIH

Non requis

La présentation d’un dépistage négatif au VIH était autrefois exigé par les autorités irakiennes. Tout comme le visa de sortie, cette information encore relayée par France Diplomatie est obsolète et n’est plus du tout d’actualité.

 

 

Traverser la frontière Kurdistan irakien-Irak fédéral

Vous pouvez visiter le Kurdistan depuis l’Irak fédéral par voie terrestre ou aérienne sans formalités supplémentaires. Cependant, sachez que traverser la frontière dans l’autre sens n’est plus possible puisque l’Irak fédéral ne délivre plus de visas touristiques à cet endroit, ce qui signifie que vous devrez prendre l’avion depuis Erbil. Si vous comptez visiter le pays entièrement, je vous suggère donc d’entamer votre visite par l’Irak fédéral.

 

Peut-on voyager en Irak avec un tampon israélien ?

Votre entrée en Irak a de grandes chances d’être refusée si votre passeport présente un tampon israélien, ainsi que n’importe quelle autre preuve ou suspicion d’une visite antérieure en Israël se trouvant dans vos affaires personnelles. Lors de ma première venue au Kurdistan, l’obtention du visa était un petit peu difficile puisque pour une raison que j’ignore, l’immigration pensait que j’étais de confession juive, ce qui est complètement faux mais qui s’est finalement résolue après un entretien.

Si vous avez eu votre tampon sur feuille volante mais que vous avez quitté Israël par la route pour aller en Jordanie, au Liban ou en Égypte, l’immigration s’en rendra compte via le nom du poste frontière sur le tampon concerné.

 

Voyage en Irak
© Spirit Travelers / Guide de voyage pour visiter l’Irak

 

Assurance voyage pour l’Irak

Assurez votre voyage en Irak

Il existe mille et une raisons d’être confronté à un problème à l’étranger. Souscrire à une assurance est impératif pour voyager en Irak. La réputation de Chapka dans le secteur du voyage n’est plus à faire. Assurez-vous et partez sans tracas.
 

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les voyages de moins de 3 mois (formule vacances)
 

Vous devez savoir que vous ne payerez aucun frais supplémentaire sur la commission en utilisant mon lien d’affiliation. En revanche, vous permettez de rémunérer notre travail et de faire vivre Spirit-travelers.com.
 

 

 

Guide de voyage en Irak
© Spirit Travelers / La ville d’Hillah, près de Babylone

 

Endroits à voir en Irak

Voici une sélection d’activités, de choses à faire et de lieux incontournables à visiter en Irak :

 

Babylone

Ancienne de plus de 2300 ans avant notre ère, l’antique Babylone était par le passé la ville la plus importante de Mésopotamie. Les ruines de ce site archéologique sont l’une des motivations premières d’un voyage en Irak. Ne ratez pas la célèbre porte d’Ishtar (déesse de l’amour et de la guerre), les palais, les temples et la ziggurat d’Etemenanki, dédiée au dieu Marduk qui est également l’emplacement supposé de la mythique Tour de Babel.

📍 Localisation

 

Kerbala

Kerbala (Karbala) est un lieu de pèlerinage pour les musulmans chiites. Il abrite le sanctuaire de l’Imam Hussain, tué lors de la bataille de Karbala en l’an 680 de notre ère.

📍 Localisation

 

Samarra

Un endroit exceptionnel à visiter en Irak ! Samarra était l’une des plus grandes villes de Mésopotamie. Près de deux siècles après la naissance de l’Islam, Samarra est convertie et devient alors la capitale du monde musulman, gouvernée par l’Empire Abbasside qui régnait alors sur un territoire s’étendant de la Tunisie à l’Afghanistan. Samarra est appréciée pour son minaret exceptionnel et son architecture unique au monde en forme de spirale. La ville abrite également les sanctuaires de deux imams importants.

📍 Localisation

 

Mossoul (Mosul)

Mossoul est une destination chargée d’histoire. À partir du 8e siècle, la ville était l’une des plus importantes de la Mésopotamie. Ces alentours sont connus pour ses nombreuses communautés qui coexist(ai)ent, principalement juives, chrétiennes et musulmanes ainsi que d’autres minorités. Citons par exemple le peuple yézidi. Cette diversité est fortement réduite aujourd’hui. Malheureusement, Mossoul a récemment été le théâtre d’une guerre atroce sous l’ISIS (État islamique d’Irak et du Levant) pendant plus de trois ans, où les minorités religieuses et ethniques ont été martyrisées ou décimées ainsi que leurs sites profanés et détruits.

Mossoul est un lieu d’intérêt culturel très important mais visiter cette ville, c’est aussi voir des images lourdes d’une ville déchirée par la guerre. Rassurez-vous, la ville est largement rénovée, mais il reste de nombreux quartiers sous les décombres puisque la ville a été libérée seulement en 2017, ce qui est encore relativement récent.

📍 Localisation

 

Najaf

Najaf (aussi écrit Nadjaf) est l’un des lieux les plus saints de l’Islam chiite. C’est ici qu’est enterré l’Imam Ali ibn Abi Talib, le gendre et cousin du prophète Muhammad (Mahomet), ce qui fait de la ville un lieu important de pèlerinage. C’est aussi l’endroit où se trouve Wadi Al Salaam, le plus grand cimetière au monde.
📍 Localisation

 

La forteresse Al-Ukhaidir

Al-Ukhaidir fait partie des sites historiques les plus importants de l’Irak. Ce fort a été construit au 8e siècle de notre ère sous le Califat Abbasside. Le site est dans un très bon état de conservation.
📍 Localisation

 

Les marais mésopotamiens

Situés au sud du pays, les marais entourés d’un environnement aride attirent de nombreux visiteurs. Alimentés par l’Euphrate et le Tigre, cette zone est l’emplacement où se trouvaient le jardin d’Éden selon la Bible. Les marais peuvent aussi être visité au sud de Nasiriyah, un lieu dépaysant avec une culture unique.
📍 Localisation

 

Taq-e Kasra

Taq Kasra est un monument antique à ne pas manquer si vous voyagez dans les environs de Bagdad puisque celui-ci se trouve à 35 km seulement. Ces ruines sont les seules survivantes d’une grande cité perse sassanide qui se trouvait à cet endroit.
📍 Localisation

 

Ziggurat d’Ur

Une ziggurat est un édifice religieux d’aspect pyramidal et caractéristique de la Mésopotamie. Elles se trouvent toutes dans l’Irak et l’Iran actuels. D’origine sumérienne, la ziggurat d’Ur est la mieux conservée de toutes. Vous pouvez la visiter dans les environs de Nasiriya.
📍 Localisation

 

Kufa

Visitez Kufa et sa grande mosquée, la capitale fondatrice de l’Empire Abbasside. C’est un lieu rempli de mythes et de mystères. La légende raconte qu’Adam y serait enterré. C’est aussi l’endroit où Noé aurait construit son arche selon les croyances chiites.
📍 Localisation

 

Ninive

Située aux portes du Kurdistan et la périphérie de Mosul, Ninive (Niniveh) est une région est l’un des endroits les plus fabuleux de l’Irak, étant l’une des cités les plus anciennes de la Mésopotamie.
📍 Localisation

 

Découvrir plus d’endroits

La liste des endroits à découvrir en Irak est interminable. Il existe quelques 25 autres ziggourats en Irak telles que Dur-Kurigalzu, Borsippa ou encore celle de Nimrud pour ne citer que les plus connues. D’autres sites archéologiques notables sont à visiter en Irak comme les grottes d’Al-Tar près de Karbala, Uruk, Kish, Tell Girsu… Mais aussi des sites historiques de haute importance comme la tombe du prophète Ezekiel à Al-Kifil, le palais Abbasside de Bagdad, le Sinjar qui est le foyer le plus important des yézidis, un peuple aujourd’hui dispersé en nombreuses diasporas, et bien d’autres. Jetez un œil à la carte que j’ai créé pour découvrir tous ces lieux :

🔎 Carte des endroits à visiter en Irak

 

Guide de voyage Irak
© Spirit Travelers / Voyage solo en Irak : guide complet

 

 

Itinéraire de 10 jours

J’ai passé plus de 45 jours au total dans le pays (Kurdistan compris) mais je sais que la plupart des voyageurs restent généralement moins longtemps et enchaînent les visites en s’arrêtant seulement dans les lieux d’intérêts principaux. Si c’est votre cas, j’ai préparé un itinéraire simple qui regroupe les sites historiques et les villes touristiques majeures à visiter en Irak fédéral en 10 jours ainsi qu’un saut au Kurdistan.

🔎 Visiter l’Irak en 10 jours

 

Itinéraire de voyage en Irak
© Spirit Travelers / Itinéraire de 10 jours en Irak

 

Informations sur Bagdad

 
Bagdad (Baghdad), est la capitale de l’Irak. C’est dans cette ville que la majorité des voyageurs atterrissent avant d’explorer le reste du pays.
 

Visiter Bagdad
© Spirit Travelers / Guide complet pour visiter Bagdad

 

Est-ce que Bagdad est une ville sûre à visiter ?

Bagdad peut être visitée de manière indépendante mais gardez en tête que la situation reste volatile et que la ville est parfois victime d’attentats aléatoires. Les attaques ne sont pas rares et peuvent se produire n’importe où et à tout moment, même dans les zones les plus sécurisées, comme ce fût par exemple le cas récemment dans la « Green zone », menacée par des tirs de roquette. Rappelons également le récent épisode meurtrier de 2021, où un attentat-suicide s’est produit sur un marché en pleine capitale.

Bagdad se visite généralement sans encombres mais ces paramètres doivent être pris en compte. Veillez à rester vigilant lors de votre séjour et vous écarter de tout rassemblement ou manifestation, comme vous le feriez n’importe où ailleurs en Irak.

 

Choses à faire à Bagdad
© Spirit Travelers / Découvrir et explorer la ville de Bagdad

 

Que voir à Bagdad

  • Musée national de l’Irak
    C’est un incontournable à visiter dans la capitale, semblable au Musée du Caire pour l’Égypte, à la différence que celui-ci a lourdement été pillé sous l’invasion américaine.
    📍 Localisation
     
     
  • Monument des Martyrs
    Un magnifique monument emblématique de la capitale irakienne. Celui-ci a été érigé pour commémorer les morts au combat et les atrocités de la guerre avec l’Iran.
    📍 Localisation
     
     
  • Quartier Al-Rashid
    Al-Rashid est un quartier historique et animé de la capitale où vous trouverez de beaux monuments.
    📍 Localisation
     
     
  • Rue Al-Mutanabbi
    Tout comme Al-Rashid, la rue Al-Mutanabbi est historique et mérite une visite certaine. En fait, c’est certainement l’un des endroits les plus incontournables de Bagdad où l’architecture, les monuments et les vieilles librairies régaleront vos rétines. Un célèbre café centenaire se trouve dans ce quartier, du nom de « Shabandar ». Presque tous les touristes s’y arrêtent.
    📍 Localisation
     
     
  • Al-Mustansiriya Madrasa
    Al-Mustansiriya Madrasa est un monument incontournable de Bagdad. La Madrasa est une université islamique ancienne de plus de 8 siècles construite par les Abbassides, c’est l’une des plus anciennes au monde.
    📍 Localisation
     
     
  • VOIR PLUS
    Découvrez tous les endroits à voir à Bagdad et aux alentours, les choses à faire, ainsi que tout ce que vous devez savoir pour visiter la capitale dans ce guide de voyage :
    🔎 Guide pour visiter Bagdad
     

 

Quand partir en Irak

L’Irak fédéral est une région aride et désertique, avec un climat semblable à la majorité des autres pays du Moyen-Orient. Les températures hivernales ne descendent pas autant que celles du Kurdistan mais elles peuvent être à contrario très lourdes en été.
 

Météo et climat en Irak

Les mois de mars et novembre sont idéaux pour voyager en Irak. Les températures sont douces, jusqu’à 24°C le jour et 14°C la nuit.

Les mois d’avril et octobre sont idéaux pour voyager en Irak. Les températures sont chaudes et agréables, atteignant environ 33°C la journée et descendant aux alentours de 19°C la nuit.
 

Les mois de décembre, janvier et février sont agréables mais plus frais, jusqu’à 19°C le jour et 7°C la nuit.

Les mois de mai sont chauds mais supportables : de 24°C à 35°C.
 

Les mois de juin, juillet, août et septembre sont très chauds. Les températures oscillent entre 41 et 45°C la journée et descendent rarement en-dessous de 28°C la nuit, ce qui est compliqué pour visiter le pays qui est au ralentit par ces chaleurs.

 

 

Est-il facile de voyager en Irak ?

Voyageurs expérimentés

Si vous êtes déjà habitué aux voyages solo dans plusieurs pays du Moyen-Orient moins touristiques, cette destination ne devrait pas être compliquée pour vous, voire assez facile, bien que cela n’enlève rien aux différentes difficultés qui peuvent être rencontrées.

 

Voyage solo en Irak
© Spirit Travelers / Voyager solo en Irak

 

Voyageurs inexpérimentés

Voyager en Irak sans expérience préalable dans d’autres pays du Moyen-Orient n’est pas recommandé. D’une part puisque les infrastructures touristiques sont quasi inexistantes (n’oublions pas que le tourisme a démarré seulement en 2021), et d’autres en raison des nombreux contrôles militaire sur les routes, ainsi que la situation qui reste très volatile sur l’ensemble du territoire.

Plusieurs paramètres et facteurs peuvent entraver votre capacité à vous déplacer et visiter l’Irak, ce qui nécessite une première expérience à l’étranger. Et surtout, vous devriez prendre un bain culturel ailleurs au Moyen-Orient et vous familiariser avec cet environnement avant de vous lancer dans l’exploration de l’Irak. N’importe quel autre voyageur sensé qui a visité le pays vous dira la même chose.

La Jordanie ou bien l’Égypte peuvent être un bon point de départ, étant des destinations très touristiques et majoritairement musulmanes. Pourquoi ne pas visiter l’Iran par la suite, qui est sans doute un intermédiaire entre ces deux « niveaux ».

🔎 À savoir avant de partir en Iran
🔎 À éviter pendant un voyage en Iran

 

Visiter Karbala
© Spirit Travelers / Ma visite de Karbala

 

Sécurité en Irak

L’Irak est-il sûr pour voyager?

L’Irak est resté l’un des pays les plus dangereux au monde pendant une période prolongée. De l’eau a coulé sous les ponts et la situation s’est significativement améliorée au cours des dernières années. Voyager en Irak est désormais possible, même pour les voyageurs solos en sac à dos. Cependant, proclamer que les conditions sont sûres et optimales pour visiter le pays n’est pas encore à l’ordre du jour, bien la sécurité ai fait un pas de géant en avant.

Situation volatile

Cette sécurité est relative car l’Irak reste un pays conflictuel et la situation peut toujours se détériorer rapidement. C’est pourquoi, il est important de rester à l’écoute de l’actualité des endroits que vous visitez. Des conflits se produisent généralement de manière locale, mais certains lieux peuvent toujours être la cible d’attaques inattendues.

 

Sécurité en Irak
© Spirit Travelers / L’Irak est-il sûr à visiter ?

 

Zones à éviter

Pour ce qui est de l’Irak fédéral, vous devriez éviter de voyager près des frontières, en particulier celle de la Syrie en raison des groupuscules terroristes en retrait dans cette zone mais également la frontière partagée avec le Kurdistan. Les affrontements dans ces régions sont fréquents, et particulièrement dans la province de Kirkouk (Kirkuk), disputée entre l’Irak fédéral et le Kurdistan.

Évitez de voyager hors des sentiers battus et préférez les endroits fréquentés pour votre sécurité général, mais aussi car le présence de mines terrestres est encore élevé sur le territoire. Évitez également les déplacements indépendants dans la provinces de Ninive et des zones reculées d’Al-Anbar, ainsi que le Nord-Ouest où la menace terroriste est plus élevée. En fait, il est préférable de se contenter des sites historiques et des lieux de pèlerinage pour voyager, suffisamment nombreux en Irak.

 

Voyager en Irak en tant que femme seule

Découvrez l’expérience de Raphaëlle en tant que femme seule Irak et ses conseils pour votre futur voyage :

🔎 Voyager en Irak en tant que femme

 

Points de contrôle (checkpoints)

Checkpoint de militaires en Irak
Crédit photo : Dvidshub.net / Les points de contrôle entre les villes font parti du paysage irakien

 

Les points de contrôle et les barrages existent sur la totalité du territoire irakien, présents aux entrées de la plupart des villes. Ils sont contrôlés par l’armée irakienne mais peuvent parfois être contrôlés par différentes milices, chiites ou chrétiennes selon les endroits par exemple.

Certains contrôles peuvent être longs, les agents vérifient votre passeport, votre visa et ce que vous faites en Irak. C’est généralement l’affaire de quelques minutes à attendre. Vous serez peu concerné si le teint de votre peau est légèrement bronzé, ce qui a été mon cas la plupart du temps, mais attendez vous à devoir sortir souvent du véhicule si votre apparence est très différente de celle d’un arabe, par exemple si vous avez la peau très claire. Pour cela, certaines voyageuses étrangères portent un voile pour se fondre dans le décor.
 

Hors des sentiers battus

Hors des circuits touristiques et des itinéraires classiques, les contrôles peuvent être longs (voire très longs) puisque les militaires ne savent pas vraiment quoi faire de vous au regard des ordres concernant les visiteurs étrangers. Dans ce cas là, avoir un contact local en Irak pour le mettre en relation avec les agents peut vous être très utile et vous faire gagner beaucoup de temps.
 

Nasiriyah

Les contrôles de sécurité autour de la ville de Nasiriyah sont nombreux, c’est l’endroit où il y a le plus de probabilité que vous soyez contrôlé en raison de la présence de la plus grande prison de l’Irak, Al-Hoot, qui est hautement sécurisée. Elle renferme de nombreux membres et partisans de l’État Islamique. En conséquence, les contrôles peuvent durer plus longtemps dans ce secteur.

 

Visionnez mes voyages en Irak

Suivez-moi sur Instagram pour visionner toutes les étapes de mes voyages en Irak. Vous trouverez mes expériences dans les story à la une
 
📷 Poursuivre sur Instagram
 

 

Comment se déplacer en Irak

Le moyen de transport le plus courant en Irak est le taxi partagé. Il existe des gares routières dans toutes les villes, où des véhicules partent vers plusieurs destinations. On les trouve dans des stations appelées « Garage ». Les bus sont moins communs en Irak pour voyager entre deux villes éloignées. En revanche, il existe de nombreux minibus pour se déplacer à l’intérieur des villes ou bien des communes du voisinage direct. Ce sont des véhicules que l’on stoppe généralement au bord des routes.

On peut également se déplacer par les airs en Irak, entre Erbil, Nadjaf, Bagdad et Bassorah.

🔎 Trouver un vol
 

Comment voyager en Irak
© Spirit Travelers / Comment voyager en Irak

 

Localisation des gares routières

Vous trouverez ici l’emplacement de toutes les stations des villes principales de l’Irak :

Bagdad

📍 Garage Alawi (villes du Nord)
📍 Garage Al-Nahdha (villes du Sud)
 

Najaf

📍 Garage Baghdad (villes du Nord)
📍 Garage Al-Najaf (villes du Sud)
 

Mosul

📍 Garage Al-Shemal (villes du Nord)
📍 Garage Baghdad (villes du Sud)
 

Karbala

📍 Garage Al-Mowahad (toutes directions)
📍 Garage Hillah (vers Babylone)
 

Tikrit

📍 Gare routière
 

Nasiriya

📍 Gare routière
 

Bassorah

📍 Gare routière
 

Hillah (Babylone)

📍 Gare routière
 

Samarra

📍 Gare routière

 

Faire de l’autostop en Irak

Mon expérience

Autour d’Hillah et Najaf

J’ai fait un peu de stop autour d’Hillah et de Najaf et c’était très facile. Les transports en commun étant bien développés en Irak, de nombreux minibus s’arrêtaient lorsque je stoppais mais des personnes locales en faisaient tout autant.
 

Entre Samarra et Mosul

J’ai aussi fait du stop entre Samarra et Mosul. J’ai passé beaucoup de temps à être déplacé entre les points de contrôle par les miliciens et les militaires qui attendaient leurs collègues pour me transférer ou bien me faire monter dans les véhicules de personnes locales « sûres ». C’était une expérience peu ordinaire et amusante mais en y repensant, je me dis que les militaires ont d’autres priorités, même si ils appréciaient visiblement ma présence aux checkpoints. De toute façon, j’étais déjà lancé pour pouvoir faire marche arrière.

En conclusion, il est possible de faire de l’autostop en Irak mais je conseille de ne pas voyager exclusivement de cette manière. Pour l’expérience, pourquoi pas.

🔎 Découvrez mon guide de l’autostop

 

Trouver un vol pour l’Irak

 

Argent & budget en Irak

L’Irak n’est pas la destination la moins chère que l’on peut trouver au Moyen-Orient, mais elle reste abordable pour la plupart des types de voyageurs, même pour les petits budgets. Si comme moi, vous voyagez de manière indépendante, les frais liés à l’hébergement seront vos principales dépenses à prendre en compte dans votre budget.

Les frais d’entrée aux sites touristiques représentent aussi une partie du budget. En effet, les sites majeurs coûtent tous 25 000 IQD (Ziggurat d’Ur, musées, palais Abbaside, de Bagdad, minaret Malwiya, Babylone, Hatra, etc).

La nourriture et les transports en commun restent bon marché.
 

Guide pour visiter Samarra en Irak
© Spirit Travelers / Comment voyager en Irak

 

Retirer de l’argent

Les guichets automatiques ne sont pas si nombreux en Irak, je vous conseille de retirer de l’argent en grande quantité lorsque vous vous trouvez dans une grande ville comme Bagdad, Najaf ou Mosul par exemple puisque les ATMs peuvent être absents dans des villes plus petites. Toutefois, si vous êtes regardant sur vos dépenses, je vous conseille vivement de ne pas retirer d’argent en Irak mais plutôt de faire du change sur place puisque vous économiserez beaucoup d’argent.

 

1 $ = 1 300 IQD

 

Faire du change

Les frais de conversion et les frais de la banque dans laquelle vous retirez en Irak sont conséquents (généralement entre 5 000 et 10 000 IQD par retrait), sans compter les autres frais que votre propre banque prend sur une transaction [Lisez cet article pour éviter ces frais dans le monde entier].
 

Exemple :

Vous décidez de retirer 100 € en Irak. Au taux officiel, vous récupérez 130 000 IQD moins tous les frais, ce qui fait grossièrement ≈ 117 000 IQD.
 
Si vous échangez 100 € dans la rue (au marché noir), vous pourrez obtenir un taux plus intéressant, généralement autour de 1 600 IQD par euro (ou dollar USD). Vous récupérez donc 160 000 IQD, soit une différence de 43 000 IQD !

Sur 500 €, c’est au moins 170 000 IQD que vous économiserez (environ 130 € au taux officiel), une nette différence.
 

Venez en Irak avec des euros, ou bien des USD de préférence

Les changeurs présents la plupart du temps dans les rues marchandes et autours des souks et des bazars, facilement repérables avec leurs vitrines remplies d’argent.

 

Dépenses quotidiennes pour un voyage en Irak

 

Où dormir en Irak

L’hôtellerie est bien développée dans les grandes villes mais le nombre d’options sera considérablement restreint en dehors de celles-ci.
 

Hôtel pas cher en Irak
© Spirit Travelers / Une chambre simple bon marché à 30 000 IQD (≈22 €), petit déjeuner inclus

 

1. Les hôtels économiques coûtent en moyenne 30 000 IQD. Ils sont toujours très propres et souvent spacieux. Vous pouvez parfois les négocier (voir la section précédente).

2. Les auberges de jeunesse sont inexistantes en Irak. Le tourisme y est si peu développé que ces options ne sont pas disponibles. Vous pouvez tout de même trouver quelques hôtels pas cher à Bagdad, Mosul, Karbala, Nasiriya pour moins de 20 000 IQD en cherchant bien. Notez que les logements bon marché sont absents des plateformes telles que Booking.com, Agoda, etc. Parfois, ils ne sont même pas indiqués sur Google Maps et vous devrez vous rendre dans les zones où il y a une bonne concentration d’hôtels pour les dénicher.

3. Les hôtels plus confortables sont nombreux et faciles à trouver dans les grandes villes, à partir de 70 000 IQD.

⚠️ Note : Il est impossible de loger à Samarra.

 

Camping sauvage en Irak

Une activité risquée voire dangereuse, et de toute façon trop difficile à réaliser en raison des nombreuses contraintes que cela implique. Si vous souhaitez camper en Irak, je vous conseille de le faire plutôt au Kurdistan, qui est bien plus adapté au bivouac et à la randonnée.

 

Conseils pratiques pour voyager en Irak

 

Conseils pratiques

 

Guide de voyage pour visiter l'Irak
Crédit photo : Wikimedia Commons / Conseils pour voyager en Irak

 

Choses à ne pas faire lors d’un voyage en Irak

 

 

Carte SIM et Internet

Le meilleur opérateur téléphonique en Irak est Asia Cell, c’est encore et toujours eux qui possèdent la meilleure couverture et la meilleure connectivité à travers tout le pays, Kurdistan compris. Je vous conseille vivement d’acheter votre carte SIM directement lors de votre arrivée à l’aéroport International de Bagdad, Nadjaf ou Bassorah puisqu’il y a très peu de monde et de ce fait, c’est très rapide. Ce sera peut être un peu plus long en ville. Le second meilleur opérateur téléphonique de l’Irak est Zain.
 

Tarif Asia Cell – Baghdad Airport

20 Go : 20 $USD*
30 Go : 30 $USD*
40 Go : 40 $USD*
50 Go : 50 $USD*

* Payable uniquement en USD et en cash
* La carte SIM est incluse dans le tarif

 

Voyager au Kurdistan irakien

Voyager au Kurdistan vous donnera une expérience nettement différente de l’Irak fédéral. En effet, la culture, l’histoire, les paysages et l’environnement n’ont rien à voir, même si quelques traits peuvent être légèrement similaires entre les deux territoires. Concrètement, passer d’une partie à l’autre revient presque à changer de pays.
 

Guide de voyage au Kurdistan irakien
© Spirit Travelers / Voyager au Kurdistan irakien

 

 

Plus de détails

N’hésitez pas à utiliser l’espace commentaire si vous souhaitez savoir quelque chose qui ne se trouve pas dans ce guide. J’y répondrai certainement dans la journée et ça me permettra de compléter l’article en plus de vous aider. Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram et visionner mon voyage en Irak dans mes story à la une.

 

Rejoignez aussi le groupe Iraqi Travellers Cafe pour être en contact avec des irakiens et d’autres voyageurs. Ce group m’a également aidé à obtenir des informations, et je m’en sers aussi pour mettre certaines informations de ce guide de voyage à jour.Also join the Iraqi Travellers Cafe group to get in touch with Iraqis and other travellers. This group has also helped me get information, and I also use it to update some of the information in this travel guide.

 

Voyager vers d’autres destinations du Moyen-Orient

Peut-être que vous apprécierez aussi nos guides vers d’autres destinations du Moyen-Orient :

Partager l’article

Facebook
Pinterest
WhatsApp

Rejoignez-nous sur Instagram ou Facebook

Pour suivre l’aventure..

S’abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour être informé du contenu exclusif de voyage. Votre boîte mail ne sera jamais spammée.

À propos de l’auteur

Picture of Tom Spirit
Tom Spirit
Hello, c'est Tom! Bienvenue sur Spirit Travelers. Nomade depuis plusieurs années, je met mon expérience à profit en publiant du contenu et des guides de voyage sur ce blog. Retrouvez des pays à visiter parmi les plus populaires mais aussi des destinations hors des sentiers battus.

Contenu similaire

Guide pour visiter Mossoul

Un guide pratique pour visiter la ville de Mosul : comment s’y rendre, sécurité, où dormir, que voir (Hatra, Bakhdida, Mar Mattai, Musée…) et comment voyager vers d’autres destinations de l’Irak et du Kurdistan

Guide pour visiter Samarra en Irak

Guide pour visiter Samarra

Un guide pratique pour visiter la ville de Samarra et le minaret Malwiya : comment s’y rendre, sécurité, contrôles aux checkpoints etc.

Visiter Bagdad

Guide pour visiter Bagdad

Que faire à Baghdad ? Un guide pour visiter la ville : choses à faire – endroits à voir – lieux incontournables – sécurité – où dormir – comment sortir de la ville – comment se déplacer (…)

Guide de voyage au Kurdistan irakien

Guide de voyage pour visiter le Kurdistan irakien

Tout ce que vous devez savoir pour voyager au Kurdistan irakien. Que vous soyez un routard solo ou accompagné d’un guide, retrouvez les points essentiels à connaître avant de visiter le nord de l’Irak. Que faire, quand partir, où dormir, les transports ou encore les visas et la sécurité.

Guide pour visiter Babylone

Guide pour visiter Babylone

Un guide pour visiter le site archéologique de Babylone, proche d’Hillah, dans le sud de l’Irak. Découvrez ce lieu mythique qui abritait autrefois les Jardins Suspendus et la Tour de Babel

Comment visiter Lalish : guide de voyage

Visiter Lalish au Kurdistan irakien

Lalesh, ou Lalish, est le haut lieu le plus saint de la religion du yézidisme. Pour les croyants, c’est ici que se serait formé le monde mais les sources indiquent que Lalish existe depuis près de 6 000 ans.

Changer de destination

Assurez votre voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les voyages de moins de 3 mois (vacances)

Banque voyage

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Assurance voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les séjours de moins de 3 mois (formule vacances)

Banque voyage

COMMENTAIRES

S’abonner
Notification pour
guest

11 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires