Visiter Pushkar : que voir, que faire ?

Choses à faire à Pushkar

DestinationsInde
 

Pushkar est une ville sacrée et incontournable de l’Inde du Nord, au centre du Rajasthan. Si vous avez l’habitude d’éviter les endroits très touristiques autant vous dire tout de suite que cet endroit risque de vous rebuter puisqu’il y a des visiteurs étrangers vraiment partout. Cependant, cela ne devrait pas être une raison d’exclure Pushkar de votre liste de villes à visiter si vous vous intéressez à la culture hindouiste et son histoire, étant une ville sainte et le seul endroit où Lord Brahma est adoré.

  
Visiter Pushkar

Retrouvez dans ce guide de voyage les choses principales à faire et les activités touristiques à découvrir ainsi que des endroits à voir dans les alentours de Pushkar. Vous trouverez également d’autres informations pour votre voyage dans la ville comme l’hébergement, les transports et plus.

 

Assurez votre voyage en Inde
S’assurer maintenant

 

 
 

Pourquoi visiter Pushkar ?

© Spirit Travelers / Visiter Pushkar

Ville sainte

Comme susmentionné, Pushkar est le seul endroit en Inde (et au monde) où Lord Brahma peut être vénéré (si l’on tient rigueur de la mythologie hindoue), faisant de lui un haut lieu de pèlerinage pour les hindouistes. Pushkar est également l’une des plus importantes destinations de pèlerinage pour la communauté sikh. Enfin, l’une des autres raisons de visiter Pushkar est pour son célèbre festival culturel, la « Camel Fair ».

Visiter Pushkar

Pushkar est l’une des villes les plus touristiques du Rajasthan. Ce n’est pas non plus autant que Jaipur qui est celle qui attire le plus de visiteurs étrangers mais Pushkar est en fait d’une part très réputée et d’autre part toute petite, ce qui donne l’impression qu’il y a plus de touristes à cet endroit qu’ailleurs au Rajasthan.

Tourisme à Pushkar

Je vous le concède, le fait qu’il y ai autant de touristes dénature un peu le charme originel de la ville, du moins les alentours du lac sacré. D’ailleurs non, ce ne sont pas les touristes qui dénaturent la place mais plus exactement le nombre considérable de boutiques qui en résultent et des vendeurs qui interpellent dans la rue. Et puis après tout, je suis aussi une pièce du puzzle même en voyageant de manière locale en venant ici, mais vous voila prévenu. je ne pensais pas que Pushkar était si touristique avant de venir mais ça ne m’a pas empêché d’adorer cette ville.

Si ce point néglige quelques peu l’authenticité de Pushkar, sachez qu’il sera vite brisé par la chaleureuse atmosphère dégagée par les places spirituelles et la ferveur transportée par les pèlerins jusqu’ici. Je pense notamment au lac Sarovar qui dégage quelque chose de puissant. De plus, Pushkar est une ville très calme et détendue.
 

Endroits à voir et choses à faire à Pushkar
 

C’est une étape qui devrait être ajoutée dans la moitié de votre itinéraire au Rajasthan selon moi, histoire de souffler et de faire un bon break entre deux festivals de klaxons dans des villes bondées. D’autant plus que les commodités, la nourriture et même les produits sont largement adaptés au tourisme occidental donc nombreux y trouveront tout le confort qu’ils n’ont peut être pas trouvé ailleurs.

À savoir également que Pushkar est une ville très propre et que se balader avec autant de stimulis olfactifs sans avoir de retours de senteurs d’ordures, et bien c’est plaisant.

Oui, Pushkar est une ville très paisible et son rapport avec l’hindouisme et sa mythologie est très important dans tout le Rajasthan et même l’Inde toute entière. Cette étape n’est pas à négliger dans le cadre d’un voyage culturel dans le pays et les raisons de visiter Pushkar sont nombreuses et valables.

Brahma Temple

© Wikimedia Commons / Temple de Brahma à Pushkar

Le temple de Brahma est l’attraction touristique la plus importante à Pushkar. Sa visite doit être l’activité incontournable à faire lorsque vous visitez la ville.

Vous avez sans doute remarqué qu’on ne voit aucun temple dédié au culte de Brahma en Inde. C’est pourtant le Dieu de la création et le créateur de l’Univers, une divinité très importante dans l’hindouisme qui fait partie de la Trimurti (trinité de la divinité suprême avec Vishnu et Shiva). Alors si vous ne le saviez pas, vous vous demandez peut-être :
 

Pourquoi Brahma est-il vénéré seulement à Pushkar?

Selon la mythologie hindoue, un démon aurait essayé de tuer les enfants de Brahma. C’est alors que le Dieu exécuta l’entité avec une fleur de lotus. 3 pétales sont tombées lors de l’attaque, créant 3 lacs à différents endroits.

Brahma a ensuite crée les collines qui entourent Pushkar afin d’être protégé des attaques extérieures potentielles dans le but d’effectuer un yajna, un rituel avec du feu (impliquant la divinité Agni associée à cet élément). Le processus devait être réalisé en la présence de Sarasvati (écrit aussi Savitri), l’épouse du dieu créateur. Selon les calculs astrologiques, le yajna devait avoir lieu à un moment précis, mais Sarasvati était en retard.

Brahma a alors demandé à Indra de lui trouver une épouse convenable afin de commencer le yajna. Ce qu’il fit, mais la fille n’était pas de la caste des brahmanas à la quelle Brahma (et donc Sarasvati) appartenait.

La jeune fille fût purifiée en passant à travers une vache (pour rappel, les vaches sont sacrées dans l’hindouisme et font partie de la caste des brahmanas), de sa gueule à l’autre extrémité. Elle devient donc une déesse à part entière sous le nom de Gayatri.

Une fois le yajna terminé, Sarasvati est revenue folle de rage en voyant que Brahma c’était marié avec Gayatri qui avait pris sa place légitime. C’est alors qu’elle l’a maudit de ne plus jamais être adoré mais Gayatri, dotée de ses nouveaux pouvoirs a réduit la malédiction en désignant Pushkar. Saravasti a également maudit Agni (le dieu du feu qui a participé au yajna).

La déesse furieuse est parti s’établir sur une des collines que Brahma venait de créer, Savitri Pahar. C’est la seule colline que l’on voit depuis Pushkar en forme de « pic », beaucoup plus petite que les autres. Il y a là-bas un temple pour son culte.

Sarasvati existe également sous la forme d’une rivière en Inde. Ce pays est incroyable. Le fait de savoir que le moindre morceau de terre sur lequel on marche est référé à la mythologie et que tous les éléments qui nous entourent y soient également associés donne beaucoup de dimension au voyage.

 
Le saviez-vous ?

Sarasvati est l’épouse de Brahma mais c’est également sa propre fille, il est son seul parent.

 
Références

L’histoire de Brahma et de Pushkar a été décrite dans le Padma Purana, un ensemble de manuscrits relatifs aux védas dont les dates sont estimées à plusieurs siècles avant notre ère.

Visite du temple

L’entrée au temple n’est pas soumise à des frais pour les visiteurs étrangers. Vous devez savoir que vous ne pouvez pas rentrer d’appareil photo à l’intérieur. Un peu avant l’entrée, des personnes vous diront de mettre vos chaussures dans leurs cases tout en mettant un bol d’offrandes dans vos mains que vous serez censé déposer, assez rapidement afin que vous ne remarquiez pas que la plupart des personnes rentrent sans offrandes. Passez simplement votre chemin si vous n’êtes pas intéressé et déchaussez vous à l’entrée du temple. J’ai vu des personnes se faire avoir ici.

Date de construction

Le temple de Brahma a été fondé après le yajna de Brahma. Sa structure actuelle a été construite au 14e siècle puis a été améliorée au fil du temps.

📍 Voir sur la carte

Savitri Mata Mandir

© Tom Spirit / Le temple de Saraswati vu au loin depuis une colline

Si vous avez lu la partie précédente dédiée à Brahma, vous n’avez donc pas manqué les lignes qui mentionnaient que Saraswati s’est réfugiée sur une colline après avoir découvert la nouvelle épouse du Dieu créateur. Cette petite montagne s’appelle « Savitri Pahar ».

À cet endroit se trouve le temple de Saraswati. Étant le lieu de refuge de la déesse, ce lieu de culte est sacré dans toute l’Inde et est l’une des nombreuses autres motivations de pèlerinage à Pushkar.

Notes : Savitri est un autre nom de Saraswati (épelé également Sarasvati) – Gayatri est également vénérée au temple Savitri Mata Mandir.

Comment y accéder ?

La colline Savitri Pahar et son temple Savitri Mata Mandir sont visibles depuis le centre de Pushkar. C’est cette colline qui semble seule dans le paysage. Vous pouvez accéder au temple à pieds ou bien en empruntant le téléphérique. La localisation se trouve dans le lien ci-dessous.

📍 Voir sur la carte

Sarovar Lake

© Tom Spirit / Visiter le lac Sarovar

Sarovar Lake (ou Pushkar Lake) est considéré comme le centre de Pushkar, c’est aussi le cœur de la ville historique. Son origine mythologique provient de Brahma qui en serait le créateur. C’est un endroit sacré avec des centaines de temples et de nombreux ghâts tout autour. Les fidèles viennent s’y baigner et même boire son eau.

En plus d’être rempli de ferveur transportée par les pèlerins, l’endroit regorge de vie, c’est saisissant. Une multitude de poissons, d’oiseaux (dont plusieurs espèces d’échassiers), de macaques, d’entelles ou encore de nombreuses vaches peuplent le lac de Pushkar. Il y a ici comme une harmonie et une symbiose, une belle connexion entre tous les éléments qui ne vous échappera pas.
 

© Tom Spirit / La vie autour de lac de Pushkar

Aumône au bord du lac

Il y a des chances que vous tombiez au moins une fois sur une de ces personnes autour du lac en quête de deniers. Certains prétendent que vous devez absolument faire leur rituel avant toute chose. Ils vous donneront une fleur, réciterons un mantra et vous mettrons de la peinture sur le visage dans le but de récolter de l’argent.

Vous n’avez aucune obligation de porter des marques hindouistes sur le visage, d’autant plus si vous n’appartenez pas à cette religion et d’une manière générale, vous n’avez pas à suivre les recommandations de ces personnes.
 

© Tom Spirit / Les chaussures sont interdites autour du lac

 
Faites le tour du lac

La meilleure chose à faire pour s’imprégner de cette atmosphère particulière est de faire un tour de lac complet en suivant uniquement le bord des ghâts. Chaque partie vous offrira des scènes différentes. Le point d’eau sacré n’est pas très grand et on en fait assez vite le tour. Personnellement, je le faisais une fois le matin et une autre fois en fin d’après-midi. C’est une activité simple et gratuite que j’ai su apprécier à Pushkar. Par ailleurs, vous aurez la possibilité de visiter plusieurs temples tout en restant dans l’enceinte du lac.

Note : Les chaussures doivent être retirées lorsque l’on se rend sur les rives du lac (sur les ghâts). La consommation d’alcool et de tabac y est également prohibée.
 

Prendre un bain sacré

Vous l’avez compris, l’eau du lac Sarovar est sacrée et bénite. Aujourd’hui, vous avez la chance de pouvoir vous baigner sans craintes, ce qui n’était pas le cas il y a plusieurs décennies. En effet, les eaux du lac étaient habitées par des crocodiles. Ces reptiles ont été déplacés par l’empire britannique dans un village voisin. Certains temples de Pushkar abritent encore la dépouille de crocodiles momifiés. Allez voir du côté de Narsingh Ghat, un temple en possède deux de grande taille.

Déités et figures liées à Pushkar

On dit que Lord Varaha est apparu sur le ghât Varaha. On dit aussi que Lord Rama s’y est rendu et s’est baigné dans l’eau. Une autre histoire raconte que le sage Parasara vit au lac de Pushkar. Ses descendants, appelés Parasara brahmanas, se trouveraient encore à Pushkar et ses environs.

📍 Voir le lac sur la carte

Shri Rama Vaikuntha Temple

© Tom Spirit / Shri Rama Vaikuntha Temple

Shri rama Vaikunth Nath Swami est un temple voué au culte de Vishnu. Cet édifice religieux qui rappelle le style des temples sud-indiens date de 1925. Les étrangers ne sont pas autorisés à pénétrer à l’intérieur (du moins ceux qui ne sont pas des adeptes de l’hindouisme). Néanmoins, vous pourrez admirer sa façade depuis la porte d’entrée.

📍 Voir sur la carte

Gurudwara Sahib

© Tom Spirit / Gurudwara Sahib

La gurudwara (monument de rassemblement pour les sikhs, à l’instar d’un temple, d’une église, d’une mosquée…) Sahib est associée à deux figures emblématique du sikhisme : Guru Nanak et Guru Gobind Singh. Guru Nanak est le premier gourou et le fondateur du sikhisme. Par le passé, au 16e siècle, Nanak aurait eu une discussion spirituelle avec des saints soufis. Il se rendit à l’emplacement du temple à la suite de cet évènement.

Plus tard, au 18e siècle, Guru Gobind Singh est venu séjourner à cet endroit. Cet homme est le dernier des dix gourous humains du sikhisme. En effet, le père de Gobind Singh a été exécuté par l’empereur moghol Aurangzeb et ses 4 fils biologiques par le gouverneur moghol de Sirhind (dans l’état du Pendjab actuel), Wazir Khan. Guru Gobind Singh a par la suite transféré son titre de gourou à une écriture sainte : Guru Granth Sahib. Cette écriture est aujourd’hui le seul gourou « vivant » et éternel du sikhisme.

L’immense temple de marbre blanc Gurudwara Sahib est donc associé au premier et au dernier des gourous de cette religion, ce qui en fait un lieu de culte important pour le sikhisme en général et un lieu de pèlerinage, mais aussi l’un des temples sikhs les plus importants en dehors du Pendjab. Bien que les temples sikhs soient très peu nombreux au Rajasthan, le temple Gurudwara est à juste titre le plus important de cet état.

📍 Voir sur la carte

Rangji Temple

Rangji Temple
© Tom Spirit / Rangji Temple

Rangji Temple est l’endroit où Lord Ranganatha, une incarnation de Lord Vishnu, est adoré. Lord Ranganatha est la « forme dormante » de Vishnu, c’est pourquoi vous le verrez représenté en position couchée dans le temple.

Âgé de près de 2 siècles, le complexe religieux possède d’autres temples dans son enceinte, voués entre autres au culte de Laxami, Krishna ou encore Ramanuja (Ramanujacharya).

Peut-on visiter Rangji Temple ?

Situé au nord du Lac de Pushkar, Rangji n’est pas un temple qui reçoit habituellement des visiteurs étrangers (non-hindouistes bien sûr). Bien qu’il y ait de maigres chances qu’on vous laisse pénétrer à l’intérieur, il y a plus de probabilité de vous voir refuser l’entrée. Essayez de vous y rendre très tôt le matin pour avoir plus de chances.

📍 Voir sur la carte

Adhar Sheela

© Tom Spirit / Adhar Sheela

Adhar Sheela est un endroit complètement inconnu des touristes. Perché sur la plus grande des collines de Pushkar, ce site mégalithique ne possède presqu’aucune information. En fait, ce genre de structure est répendu dans le monde entier et peut avoir plusieurs milliers d’années (c’est-à-dire qu’il est probable qu’elle ait été érigée avant même la fondation de la ville actuelle de Pushkar mais attention, ce n’est pas une affirmation).

Ce genre de site mégalithique est en nombre en Europe. Prenons par exemple le cas de la Bretagne, en France, où ils sont partout. Ces endroits sont sacrés dans la majorité des cas et placés en fonction de paramètres astronomiques ou fonction de lignes telluriques par exemple.

Le caractère sacré d’Adhar Sheela ne fait aucun doute puisqu’un temple shivaïste a été installé à ses côtés (la structure actuelle est récente mais le temple y est établi de longue date).

Adhar Sheela est une structure surprenante. Pour avoir passé plusieurs heures dans les environs, je n’ai rien trouvé de similaire, ni de gravures/peintures rupestres (quoi que j’ai eu un doute sur une cavité mais je n’en suis pas si sûr), ni de traces de sillons.
 

© Tom Spirit / Site mégalithique et archéologique de Pushkar

Comment s-y rendre ?

C’est là que l’histoire se complique. L’entrée du « sentier » se situe derrière le temple troglodyte Shri Agastya Muni Cave. Il n’y a rien d’indiqué, seulement de rares marques de peinture blanche tous les 20 ou 30 mètres (je l’ai ai remarqué en redescendant). Lorsque j’ai emprunté ce qu’il me semblait être un chemin, j’ai vite perdu le fil et j’ai fait beaucoup de hors piste. L’endroit est assez difficile d’accès donc je vous conseille de bien charger votre smartphone pour vous aider de la localisation afin d’y parvenir.
 

© Tom Spirit / Les collines de Pushkar

Si l’endroit n’est pas évident à atteindre, les hauteurs de la montagne sont d’une paisibilité et d’une beauté à couper le souffle, ce qui vaut largement son petit lot de galères. Continuez la lecture de la section suivante pour en savoir plus.

📍 Voir sur la carte
 
 

LIRE AUSSI :
Guide de voyage Rajasthan

Point de vue sur Pushkar et Ajmer

© Tom Spirit / Paysage sur Ajmer vu depuis les collines de Pushkar

Les hauteurs de la plus large colline de Pushkar offrent un point de vue imprenable sur la ville de Pushkar mais aussi sur la ville d’Ajmer. D’ici, on se sent comme le roi du monde et on n’a plus envie d’en redescendre. Le panorama est fabuleux et le plateau de la colline a la particularité d’avoir une végétation somptueuse. Elle est complètement verdoyante avec des allures de prairies aux alentours de la saison des pluies mais revêt des airs de savane pendant la saison sèche.

📍 Voir sur la carte

Shopping dans les rues de Pushkar

© Tom Spirit / Armes blanches à Pushkar

Qui dit grand nombre de touristes dit grand nombre de boutiques. Vous trouverez de quoi faire du shopping autour du lac avec un large choix de vêtements et de souvenirs. Il y a dans ces rues un type de commerce qui se démarque des autres : les armes blanches. Elles sont nombreuses et vous donnent un aperçu des armes rajasthanis.

📍 Voir sur la carte

Faire du dromadaire

© Tom Spirit / Dromadaires à Pushkar

Pushkar est largement associé aux dromadaires. Même hors de la foire annuelle Kartik Mela, ils sont partout. Vous pourrez facilement en trouver pour faire une promenade dans la ville. Il semble y avoir plus d’animaux à l’endroit où se tient le festival.

📍 Voir sur la carte

 

 
Revivez ma visite de Pushkar

Suivez-moi sur Instagram pour visionner les étapes de mon voyage en Inde et ma visite de Pushkar.
 
📷 Poursuivre sur Instagram
 

Visiter les alentours de Pushkar

Visiblement les touristes étrangers délaissent complètement les alentours de Pushkar mais si vous êtes intéressé pour les visiter, voici quelques idées de choses à faire et d’activités disponibles dans les villes d’Ajmer et de Kishangarh :

Visiter Ajmer

© Tom Spirit / Que visiter à Ajmer ?

Ajmer est une ville complètement différente de Pushkar. Vous savez quoi? Alors que des foules de touristes visitent Pushkar, Ajmer qui ne se trouve pourtant qu’à une quinzaine de minutes est complètement délaissée. Pour vous donner une idée, je n’y ai vu aucun visiteur étranger en 4 jours.

Chose qui se ressent d’ailleurs dans l’hôtellerie puisque la plupart des établissements ne possèdent pas de licence pour accueillir les étrangers.

Ajmer est pourtant une ville intéressante à visiter avec de nombreuses activités touristiques disponibles alors si vous avez un peu de temps pour visiter les environs de Pushkar, je vous recommande aussi de visiter Ajmer.

 

Visiter Ajmer : choses à faire
 

Que visiter à Ajmer ?

  • Adhai Din Ka Jhopra
  • Ajmer Charif Dargah
  • Buland Darwaza
  • Taragarh Fort
  • Soni Ji Ki Nasiya Jain Temple
  • Kirti Stambh
  • Nareli Gyanodaya Digambar
  • Allah Rakkha Masjid
  • Ana Sagar Lake
  • Mayo College
  • Ajmer Museum
  • Victoria Jubilee Clock Tower

➡️ Voir tous les endroits à voir à Ajmer
 

Visiter Kishangarh

© Tom Spirit / Kishangarh Dumping Yard

Kishangarh est une toute petite ville située à une trentaine de kilomètres d’Ajmer. Si cette dernière est déjà oubliée des touristes, je vous laisse imaginer Kishangarh. C’est une destination hors des sentiers battus qui n’a pas un nombre conséquent de choses à visiter mais qui peut néanmoins se vanter d’avoir quelques activités intéressantes :

Que visiter à Kishangarh ?

  • Fort de Kishangarh
  • Mokham Villas
  • Gundolaw Sagar
  • Dumping Yard (dépotoir de marbre)
  • Laxmi Narayan Temple

➡️ Voir les activités touristiques à Kishangarh

Visiter Pushkar pendant les festivals

Cette liste bien sûr non-exhaustive mais ces festivals sont les plus intéressants/importants à observer spécialement à Pushkar :

Camel Fair Festival

Kartir Mela, Pushkar ka Mela ou encore Camel Fair (foire aux chameaux) est l’une des plus grosses foires d’animaux de l’Inde. On y trouve principalement des dromadaires, des chevaux et des vaches. Ce festival de renommée mondiale qui réuni des centaines de milliers de personnes est un rassemblement culturel comprenant de nombreuses activités typiques du Rajasthan.

📆 Date : Kartik Mela est un évènement à ne pas manquer si vous êtes dans les parages aux alentours des mois d’octobre et de novembre, ce qui correspond au mois de Kartik dans le calendrier hindou.

Kartik Poornima

Kartik Poornima est également connue sous le nom de Dev Deepawali et célèbre plusieurs évènements hindouistes importants. En plus de ceux-ci, on honore la divinité Brahma (seulement à Pushkar). C’est un festival à célébrer particulièrement dans cette ville puisque c’est le seul endroit où Brahma peut être adorer.

Des milliers de pèlerins se rendent à Pushkar pour prendre un bain sacré dans le lac à cet évènement unique.

📆 Date : Vous aurez la chance d’y participer si vous venez pour la Camel Fair puisque Kartik Poornima tombe dans les mêmes dates, au mois de Kartik. Kartir Poornima a lieu 15 jours après Diwali.

Holi

Holi est la fête des couleurs. Elle est originaire de Vishnu, le jour où il a brûlé une démone. C’est pourquoi la célébration est célébré avec des feux de joie. Lors de cet évènement, on honore également l’amour divin de Radha et Krishna. Cette tradition très ancienne existait déjà dans l’antiquité. On célèbre l’équinoxe du printemps durant la célébration d’Holi.

On dit que les dieux ferment les yeux en ce jour. C’est donc un moment où les indiens regardent moins leurs castes et leurs codes sociaux-culturels et se laissent aller en s’autorisant par exemple la consommation d’alcool ou de substances telles que le bhang. Holi est connu pour être une fête particulièrement belle dans la ville de Pushkar.

📆 Date : Le festival des couleurs dure 2 jours pendant la pleine lune, entre février et mars.

Guru Nanak Gurpurab

Guru Nanak Gurpurab célèbre la naissance de Guru Nanak, le fondateur du sikhisme. Cette célébration est moins importante que les précédentes au regard du nombre de participants mais elle reste importante puisque le Gourou Nanak a un lien avec la ville de Pushkar. Assistez à la fête dans le temple Gurudwara Sahib.

📆 Date : L’évènement a lieu entre octobre et novembre, comme Kartik Mela et Kartik Poornima.

Sarasvati Pushkaram

Un pushkaram est un festival lié au culte des rivières. Sarasvati Pushkaram célèbre donc la rivière de la divinité Saraswati mais l’Inde célèbre également la déesse entière à cette occasion, sans nécessiter la présence du cours d’eau.

Ce festival très important se tient tous les 12 ans, ce qui signifie que c’est un évènement de grande ampleur lorsqu’il est célébré. Vous pouvez l’observer à Pushkar, notamment au temple Savitri Mata Mandir où se déroule le cœur de la célébration.

📆 Date : Le prochain festival se tiendra du 15 au 26 mai 2025. Retenez bien cette date si vous comptez visiter le Rajasthan autour de cette période puisque vous devrez attendre plus d’une décennie pour voir la prochaine!

Quand partir à Pushkar ?

Quand partir à Pushkar ?
© Tom Spirit / Quand visiter la ville de Pushkar ?

Quelle est la meilleure période pour visiter Pushkar ?

Culturellement parlant, le moment le plus intéressant pour visiter Pushkar se situe entre octobre et novembre puisque que des festivals important ont lieu :
 

  • Kartik Mela
  • Kartik Poormina
  • Guru Nanak Gurpurab
     

 
Périodes favorables

Les mois idéaux pour visiter Pushkar avec une météo fraîche la nuit et agréable la journée sont janvier, février voire mars et de novembre à décembre.

 
Périodes défavorables

Juin, juillet et août tombent dans la période de la mousson. Il pleut beaucoup. Les mois restants sont les plus chauds avec des températures difficiles pour voyager.

Comment aller à Pushkar ?

1. Depuis Ajmer

Pushkar est situé à environ 15 km d’Ajmer.

L’option la plus simple pour se rendre à Pushkar depuis Ajmer est en bus, en taxi ou rickshaw.

La course en taxi privé coûte exactement 200 INR (le prix est identique dans l’autre sens).
La course en bus coûte 20 INR (le prix est identique dans l’autre sens).
 

2. Depuis Jaipur

Pushkar est situé à environ 150 km de Jaipur.

Plus de 25 trains partent tous les jours de Jaipur vers Ajmer (vous devrez utiliser les transports ou prendre la ligne de train jusqu’à Pushkar ensuite puisque la ville n’est pas desservie en train depuis Jaipur). Le trajet dure environ 2 heures.

📍 Voir la gare sur la carte
 

3. Depuis Udaipur

Pushkar est situé à environ 140 km d’Udaipur.

Depuis Udaipur City (UDZ) :
Le train UDZ JP EXP (12991) part toutes les jours à 06:00. Le trajet dure 5h10.

Depuis Udaipur City (UDZ) :
Le train UDZ YNRK EXP (19609) part tous les lundis, jeudis et samedi à 13:45. Le trajet dure 5h35.

Depuis Udaipur City (UDZ) :
Le train UDZ JP SF SPL (09722) part tous les jours à 15:05. Le trajet dure 04h45.

Depuis Udaipur City (UDZ) :
Le train CHETAK EXPRESS (20474) part tous les jours à 17:00. Le trajet dure 5h15.

Depuis Udaipur City (UDZ) :
Le train UDZ KURJ EXP (19666) part tous les jours à 22:15. Le trajet dure 5h00.

📍 Voir la gare sur la carte
 

4. Depuis Jodhpur

Pushkar est situé à environ 180 km de Jodhpur.

Depuis Jodhpur Junction (JU) :
Le train JU INDB EXPRESS (14801) part tous les jours à 08:05. Le trajet dure 4h40.

Depuis Jodhpur Junction (JU) :
Le train RANIKHET EXP (15013) part tous les jours à 08:15. Le trajet dure 4h45.

📍 Voir la gare sur la carte

➡️ Guide pour prendre le train en Inde

Foire aux questions

Comment voyager en Inde

Retrouvez un guide de voyage complet pour visiter l’Inde en solo. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour faciliter votre séjour dans le pays, à savoir :

Endroits à ne pas manquer – formalités – visas – sécurité – comment se déplacer – où loger (…)

🔎 Guide de voyage en Inde
 
 

Visitez d’autres endroits de l’Inde

Préparez votre voyage en Inde

Partager l’article

Facebook
Pinterest
WhatsApp

Rejoignez-nous sur Instagram ou Facebook

Pour suivre l’aventure..

S’abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour être informé du contenu exclusif de voyage. Votre boîte mail ne sera jamais spammée.

À propos de l’auteur

Picture of Tom Spirit
Tom Spirit
Hello, c'est Tom! Bienvenue sur Spirit Travelers. Nomade depuis plusieurs années, je met mon expérience à profit en publiant du contenu et des guides de voyage sur ce blog. Retrouvez des pays à visiter parmi les plus populaires mais aussi des destinations hors des sentiers battus.

Contenu similaire

Pattadakal

Visiter Pattadakal au Karnataka (vidéo)

Découvrez la ville historique de Pattadakal lors de votre voyage au Karnataka ! Visiter le berceau de l’architecture des temples est une activité touristique à ne pas manquer en Inde du Sud.

Voyager en Inde en tant que femme seule

Voyager en Inde en tant que femme

Est-il sûr de voyager seule en Inde pour une femme seule? Découvrez des avis et des témoignages de voyageuses en Inde et leurs conseils.

Changer de destination

Assurez votre voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les voyages de moins de 3 mois (vacances)

Banque voyage

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Assurance voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les séjours de moins de 3 mois (formule vacances)

Banque voyage

COMMENTAIRES

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires