Que faire à Varanasi : Endroits à voir et choses à faire

Un guide de voyage pour découvrir les meilleures choses à faire à Varanasi, les endroits incontournables à voir et toutes les attractions touristiques disponibles pour votre séjour en Inde

DestinationsInde
 

Visiter Varanasi dans l’Uttar Pradesh

Les meilleures choses à faire, les endroits à voir, les incontournables, mais aussi les activités hors des sentiers battus parmi plus de 25 proposées dans ce guide de voyage en Inde.
 

Entreprendre un voyage à Varanasi

C’est se plonger dans le noyau dur de l’Inde. Vous y faites l’expérience de la culture, de la spiritualité et de la religion : la vie bat son plein.
 

Varanasi, l’Inde à l’état brut

C’est au delà des mots, et vous le constaterez lors de vos activités dans la ville sacrée. Tout ce que vous devez savoir se trouve dans ce guide de voyage pour que vous puissiez tirer la meilleure expérience de votre séjour, que vous soyez un routard à petit budget ou bien un touriste qui voyage confortablement.
 

Écoutez le cœur de l’Inde battre à Varanasi

 

 

 
 Spirit Travelers opère dans cette destination

Organisez une visite touristique de Varanasi avec notre meilleur guide local. Nous vous promettons une expérience brute, authentique et profonde en immersion dans la culture ainsi qu’une découverte complète des lieux d’intérêts culturels et des incontournables de la ville sainte.
 


 

 

Assurez votre voyage en Inde
S’assurer maintenant

 
 

Varanasi, Bénarès, Kashi

© Tom Spirit / Enfant représentant Shiva pendant le festival Mahashivaratri à Bénarès
 

Varanasi

Varanasi est l’une des 7 villes les plus saintes de l’Inde. Elle est située dans l’Uttar Pradesh, la région la plus peuplée du pays, dans le nord-est indien. Selon la mythologie hindoue, Varanasi aurait été créée par Shiva. Elle est appelée ainsi en raison des deux rivières confluentes au Gange de part et d’autre de la ville : Varuna et Assi.
 

Note : Varuna est le nom d’une divinité hindoue. Ce dieu est associé à l’océan, à l’eau et au monde céleste. Il est tenu dans l’hindouisme de faire régner l’ordre moral en punissant par exemple les personnes qui ont péché sans remords ou pardonne ceux qui font des erreurs avec des remords. Beaucoup de personnes viennent justement nettoyer leurs péchés à Varanasi, dans les eaux du Gange. Tout est lié et rien n’est laissé au hasard dans cette ville. Croyez-moi, si vous cherchez à connaître toutes ces connexions, vous pourriez avoir la tête qui chauffe sévèrement. De tous mes voyages à Varanasi, j’ai essayé de plonger dans ses entrailles. Lorsque j’obtiens une réponse à l’une de mes questions, ce n’est pas une porte qui se ferme mais dix autres qui s’ouvrent et me font sentir comme une fourmi qui explore l’Univers.
 

Varanasi me l’a prouvé plus d’une fois : si vous ne vous contentez pas seulement de regarder son aspect visuel mais que vous établissez une réelle connexion avec la ville et son âme, elle vous fera des clins d’œil qui vont marqueront fortement. C’est comme ci la ville vous lisait et vous apportait l’évidence du divin de manière subtile. Encore faut-il s’ouvrir ces choses et être disposé à les recevoir mais j’imagine que la plupart d’entre vous ne décident pas de venir à Varanasi par hasard. J’ai quelques anecdotes que je garde bien au chaud puisque je passerai pour un cinglé.
 
Naturellement, si vous êtes réceptif aux énergies ou ces choses qui nous dépassent, il ne vous faudra pas longtemps pour comprendre que vous vous trouvez dans un endroit très particulier et puissant. Parenthèse fermée.

Kashi

Varanasi est également connue sous le nom de Kashi, une étymologie tirée du sanskrit qui se traduit par « briller », désignant la ville lumière : la spiritualité, la connaissance, l’illumination.

Bénarès

Enfin, Bénarès (ou Banaras), était le nom que les colons britanniques ont désigné pendant leur règne. Le nom originel de la ville, Varanasi, a été remplacé dès que l’Inde a retrouvé son indépendance en 1947. Cependant, cet ancien nom colonial est encore parfois utilisé par quelques indiens, et plus largement chez les occidentaux.

Pourquoi visiter Varanasi ?

© Tom Spirit / Homme aghori à Varanasi

Pour son histoire et son potentiel touristique

Bénarès est l’une des plus anciennes villes du monde continuellement habitée. La mythologie hindoue mentionne que Parvati y vit aujourd’hui. Shiva y a également résidé mais par le passé avant de s’installer au Mont Kailash, laissant derrière lui¹ une histoire chargée et des traditions qui attirent des milliers de pèlerins depuis des siècles.

Pèlerinage et tourisme

Depuis lors, elle continue de voir affluer les pèlerins sans relâche, mais aussi les touristes comme vous et moi en quête de dépaysement et d’expériences fortes de voyage et bien sûr d’intérêt pour les cultures profondes.

Figures emblématiques de la culture indienne

Bouddha a également vécu à Varanasi, précisément à Sarnath qui est un endroit incontournable à visiter. D’autres figures importantes notamment jaïnes sont liées à l’histoire de la ville.

Pour découvrir la culture indienne

Varanasi est désignée comme l’une des capitales culturelles de l’Inde, étant un grand centre d’apprentissage culturel et religieux varié. Elle est largement associée, entre autres, au mysticisme, au spiritisme, au yoga, au sanskrit, à la musique traditionnelle et la manufacture de la soie. C’est aussi le cœur névralgique de la spiritualité indienne.
 

Cette aventure enrichissante vous retiendra dans la fascination tout au long de vos activités dans la ville lumière. Il y a beaucoup de choses à faire à Varanasi et votre séjour sera inoubliable.

Trouver un guide local pour visiter Varanasi

Spirit Travelers organise désormais des visites privées de Varanasi. Nous vous offrirons une riche et belle expérience avec notre meilleur local. Nous proposons des visites à des prix attractifs, allant d’une demi journée à plusieurs jours.

🔎 En savoir plus sur les tours guidés à Varanasi

Les traditions ancestrales de Kashi

© Tom Spirit / Guide de voyage à Varanasi

Rupture du cycle terrestre

Les hindous croient au but final et ultime de la vie terrestre par le procédé d’une tradition ancestrale à Varanasi. Les fidèles qui sont incinérés dans cette ville sainte rompent le cycle répétitif de mort et de renaissance sur Terre (samsāra) afin d’atteindre la libération, l’illumination (Moksha, tiré du sanskrit).

Le travail du Gange et du feu

Le défunt est baigné dans le Gange, fleuve sacré dans l’hindouisme, qui nettoie son âme et efface ses péchés. Il est ensuite brûlé (au bois de manguier principalement ou de santal pour les familles aisées). Enfin, ses cendres sont dispersées dans le Gange afin de libérer définitivement son âme de l’existence terrestre.

Le processus est accompagnée de nombreux rituels et de cérémonies.

Notez que les divinités sont nombreuses dans l’hindouisme. Celle du feu est Agni et celle du Gange est Ganga. Le divin est dans tout et partout : Varanasi ne cessera de vous le rappeler.

Choc culturel

© Tom Spirit / Visiter Varanasi

Culture profonde et complexe

Avec ce que nous venons de voir juste avant, vous comprenez donc que voyager à Varanasi n’est pas anodin. Toute la ferveur religieuse et les profondes intentions transportées par des milliers de personnes dans la ville mythique créent une atmosphère si forte qu’elle serait presque palpable. Varanasi est envoutante et elle ne vous laissera pas indifférent.

Scènes macabres

Maintenant, si vous arrivez à bien vous adapter, arriverez-vous à supporter la présence de cadavres humains? Lorsque vous voyagez à Varanasi, la vie côtoie la mort.

En effet, il est commun de voir des défunts transportés dans les rues lorsque l’on visite Varanasi. Il est possible aussi, bien que moins commun, d’apercevoir des cadavres dans le Gange.

Si vous ne souhaitez pas voir les crémations à ciel ouvert, sachez qu’elles sont bien localisées et qu’il y a peu de chances de se retrouver face à l’une d’entre elles par erreur. Nous ne sommes pas tous égaux à la vue de ces scènes funèbres et elles peuvent être dures à voir pour certains.
 

© Tom Spirit / Burning ghat à Varanasi
 

 

Voyons à présent les activités touristiques que vous pouvez faire à Varanasi. Je vous présente les plus importantes et les plus populaires ainsi que quelques idées de choses locales à faire et moins connues, mais sachez qu’il y a pleins d’approches différentes pour tirer une expérience à Varanasi, et celle-ci est propre à soi!

 

Visitez les ghâts de Varanasi

© Tom Spirit / Visiter Bénarès : que faire, que voir ?

Un ghât (tiré du sanskrit), est un escalier sur la rive d’un fleuve. Le cœur de la ville historique de Varanasi en possède 88, mais nous n’allons voir que les plus populaires dans ce guide de voyage. Je vous conseille de consacrer quelques heures dans une journée pour les longer et surtout de visiter les ghâts après Manikarnika, ce sont de beaux et paisibles endroits complètement désertés alors que les foules se concentrent sur les mêmes marches.
 

Ghâts culturels les plus importants

Assi ghat

Dashashwamedh Ghat

Adi Keshav Ghât

Manikarnika Ghat

Panchganga Ghat

Rajendra Prasad Ghat
 

Ghâts des crémations

Manikarnika Ghat

Harishchandra Ghat 
 

La vie sur les ghâts

Découvrez un article complet à propos des ghâts de Varanasi et les crémations, les rituels, la culture, les traditions, le Gange, et plus encore :

🔎 Consulter l’article à propos des ghâts

Assistez aux crémations

© Tom Spirit / Guide de voyage à Varanasi

Comme nous l’avons vu précédemment, le cycle de l’existence terrestre prend fin à Varanasi, précisément sur ces 2 derniers ghâts. La caste des intouchables, les dalits, s’occupent du travail lié aux incinérations. Ces lieux sont surement ceux où vous ressentirez le plus de sensations et d’émotions, c’est un moment fort de votre voyage en Inde.

Les indiens que j’ai rencontré à Varanasi ont pour habitude de s’installer devant les feux afin de ressentir la forte énergie qui s’en dégage. C’est aussi une bonne chose que vous pourriez faire pendant votre visite.
 

Contemplez la flamme éternelle

La flamme éternelle de Varanasi est une chose à voir au moins une fois lors de votre séjour
© Tom Spirit / Voyez la flamme éternelle comme une étape ou un rituel incontournable à ne pas manquer à Varanasi

La flamme éternelle aurait été entretenue depuis environ 5 000 ans, l’âge approximatif de la ville de Varanasi. Imaginez. Elle sert d’allumage aux crématoires. Vous pourrez facilement la trouver en demandant aux locaux. Ne la loupez pas!

Où se trouve la flamme éternelle ?

Vous pouvez la voir à Manikarnika ghat, juste en face des crématoires.

📍 Voir sur la carte

Prenez un bain sacré dans le Gange

© Tom Spirit / Baignade sacrée dans le Gange

Comme nous l’avons vu, le Gange est sacré et purificateur. De nombreux pèlerins viennent y faire leur ablutions. J’ai souvent eu le même retour de la part des voyageurs. « Me baigner dans le Gange? Jamais de la vie! ». Hey, libre à eux! Le Gange est très pollué, c’est un fait, le comble pour un fleuve pur.

Expérience personnelle

Je m’y suis baigné plusieurs fois. J’avais l’habitude de demander aux nautoniers de se rapprocher du milieu du fleuve puis je plongeais. L’eau y est plus fraiche et plus vivifiante. Croyez-le ou non, il m’est toujours arrivé une rencontre enrichissante juste après un bain sacré et je ne suis jamais tombé malade. Il y a quand même une différence entre faire un plongeon et boire un bol d’eau de Gange.

Contemplez Varanasi aux aurores

© Tom Spirit / Visiter la ville sainte de Varanasi

Bénarès est une grande ville très vivante qui brasse beaucoup de monde et où l’on a parfois besoin de trouver un peu de calme. Je vous conseille vivement de vous rendre sur les ghâts avant le lever du soleil.

Une atmosphère particulière

C’est une expérience à vivre puisque durant ce moment de la journée, l’atmosphère si paisible qui règne le long du fleuve complètement déserté est indescriptible. Laissez libre cours à vos pensées et donnez une autre dimension à votre voyage à Varanasi.

Le peu de personnes que vous verrez seront en train de prier ou de méditer, c’est saisissant. Il y a également toujours du monde autour des crémations, qui sont par ailleurs intéressantes à visiter aussi en pleine nuit. Pour l’avoir fait, l’ambiance y est également particulière et différente.

Organisez une visite à Sarnath

© Tom Spirit / Visiter Sarnath

La visite de ce site est une des activités culturelles incontournables à faire lors d’un séjour à Varanasi. Sarnath possède l’un des sites bouddhiques les plus importants au monde. Le site historique et ses alentours sont complètement différents du reste de Varanasi. C’est vraiment un endroit à ne pas louper, d’autant plus que cette zone est très vivante et a de quoi vous occuper facilement une journée entière.
 

© Tom Spirit / Ruines de Sarnath

Haut lieu du bouddhisme

Sarnath est une cité bouddhiste. C’est ici que Bouddha a enseigné le dharma² pour la première fois après avoir atteint l’illumination à Bodh Gaya, non loin de Varanasi (à l’échelle indienne!).

La cité était un important centre d’apprentissage bouddhique il y a plus de deux millénaires et est aujourd’hui un haut lieu de pèlerinage. C’est l’un des 4 lieux saints et importants du bouddhisme désignés par Siddhartha Gautaman, dit Bouddha.
 
Le site a souffert des pillages et des destructions lors de diverses invasions d’empires musulmans, causé en partie par la dynastie Ghurid de Perse qui a volé l’intégralité des trésors et des choses de valeur en plus d’avoir ruiné le site de Sarnath. Cet empire est connu pour avoir laissé un héritage important à Ajmer dans le Rajasthan.
 

© Tom Spirit / Sarnath

Visite du site archéologique, du musée et du temple

La visite de Sarnath coûte 300 INR pour les étrangers. Avec votre ticket, vous avez accès au site archéologique mais aussi au musée qui se trouve en face de celui-ci. Il comprend beaucoup d’artefacts et de statues du lieu sacré. À l’intérieur se trouve notamment la roue du dharma qui était autrefois dressée sur le pilier d’Ashoka à Sarnath puis détruit par les ghurides. Ce symbole est aujourd’hui l’emblème qui figure sur le drapeau national de l’Inde.

Le temple le plus important et le plus ancien de Sarnath se trouve juste derrière le complexe archéologique et sa visite est gratuite.

Temples asiatiques

© Tom Spirit Temple cambodgien à Sarnath

Partout autour de Sarnath se trouvent de nombreux temples et monastères bouddhistes de divers pays. C’est une occasion unique de visiter une multitude de lieux de cultes de diverses cultures au même endroit. J’ai visité quelques un d’entre eux dont le temple chinois, le thaïlandais et le cambodgien. J’aurais beaucoup aimé visiter le temple japonais massif et le monastère tibétain mais je n’ai pas pu faute de temps.
 

© Tom Spirit Wat Thai Sarnath Temple

Par ailleurs, le temple thaïlandais est également remarquable, avec un jardin paisible et verdoyant. Une statue géante de Bouddha s’y trouve, elle mesure 24 mètres de hauteur.

Visite de Sarnath

Vous l’avez compris, Sarnath est un lieu très important à travers le monde entier pour la culture bouddhique. Vous devez absolument visiter le site historique si vous séjournez à Varanasi, c’est l’une des choses les plus importantes à faire.

Comment aller à Sarnath ?

Sarnath se trouve à environ 10 km de Varanasi, vous pouvez facilement y aller avec un rickshaw pour environ 100 ~ 150 roupies (par aller).

📍 Voir sur la carte

Essayez le bhang

Crédit photo : Wikimedia Commons / Préparation du bhang au cannabis

Le bhang est un savant mélange de plantes diverses dont le chanvre indien et d’épices. Il est consommé traditionnellement et religieusement à Varanasi, mais aussi récréativement. Il est souvent distribué lors des festivals tels que Holi ou Maha Shivaratri où énormément de personnes le consomment.

Risques

Le bhang fait planer, c’est une mixture psychoactive. Si vous n’êtes pas serein, divisez la dose au moins par 2. Si vous avez des troubles ou des pathologies mentales, je vous le déconseille simplement, surtout à Varanasi.

Où trouver le bhang ?

Vous en trouverez facilement facilement dans la rue en demandant aux locaux. Vous pouvez acheter la mixture et l’avaler avec de l’eau mais il est préférable de le consommer dans un lassi ou un thandai. Achetez votre bhang puis demandez à ce qu’on vous le prépare.

Goûtez le paan de Bénarès

© Tom Spirit / Paan masala dans une rue de Varanasi

Tant qu’on est dans les bizarreries gustatives, laissez-moi vous présenter le paan masala (bétel et épices en hindi). C’est un mélange d’épices et de diverses choses enroulées dans une feuille de bétel. On y ajoute souvent du tabac.

Propriétés du paan

En plus d’être délicieux, le paan est un stimulant et un bon digestif. Il possède d’autres propriétés, mais peut provoquer des effets indésirables avec trop d’abus.

Différentes saveurs

La composition des paan masala diffère selon les endroits en Inde. Le goût est toujours différent et Varanasi a la réputation d’avoir l’un des plus savoureux du pays. Vous pouvez en trouver partout dans les rues.

Assistez à la cérémonie Ganga Aarti

© Tom Spirit / Cérémonie de Ganga Aarti

Aarti est un culte hindou en dévotion à une entité ou une divinité. Comme son nom l’indique, c’est donc le Gange qui est à l’honneur. Pour être plus juste, c’est Ganga, la divinité associée au Gange. Le feu fait parti intégrante de la cérémonie, rappelant le processus de la crémation où il est impliqué avec l’eau du fleuve. C’est une des choses incontournables à faire à Varanasi.

À quel moment a lieu Ganga Aarti ?

Elle a lieu tous les jours de l’année au coucher du soleil et dure environ 45 minutes. Venez en avance, car le ghât devient vite bondé et il est difficile d’avoir une bonne place. Une bonne alternative est de l’admirer depuis le Gange, en barque ou en bateau.

Où se déroule Ganga Aarti ?

La cérémonie du Gange se tient à Dashashwamedh Ghat. Un autre aarti eu lieu l’aube à Assi ghat, appelée Subah-e-Banaras. C’est une expérience complètement différente puisque l’atmosphère au levé du soleil dégage une autre énergie.

📍 Voir sur la carte

Ballade en bateau sur le Gange

© Tom Spirit / Découvrir Varanasi

Une promenade en barque vous offrira une autre perspective de la ville et c’est très beau à voir. C’est aussi un bon moment pour sortir de la fourmilière qu’est Varanasi. J’avais l’habitude d’acheter du chaï dans un sac plastique et de le savourer à ce moment. Je vous le conseille!

Visitez le fort historique de Ramnagar

Crédit photo : Flickr – Amit Rawat / Fort de Ramnagar

Le fort de Ramnagar est construit en grès dans le style rajput et date du 18e siècle. C’est une activité intéressante que vous pouvez combiner avec la précédente puisque le monument historique se situe sur la rive est de Varanasi. Vous pouvez y aller en traversant le Gange.

Où se trouve Ramnagar Fort ?

Rive sud-est de Varanasi

📍 Voir sur la carte

Visitez le temple de Kashi Vishwanath

Crédit photo : Wikimedia Commons / Shri Kashi Vishwanath temple

Shri Kashi Vishwanath est le plus célèbre des temples hindouistes de Varanasi. Il est dédié au Seigneur Shiva. Le lieu de culte est l’un des plus sacrés du shivaïsme en Inde, abritant l’un des 12 jyotirlinga³ dispersés dans le pays.

Processus de purification

Les pèlerins ont pour habitude d’effectuer un bain (la méthode complète consiste à se baigner à 5 ghâts distincts) dans le Gange, puis de visiter le magnifique temple aux dômes en or pour compléter le processus de purification.

Rénovations du temple

Lors de ma dernière visite, le temple était complètement en rénovation, avec des agrandissements et un nouvel aménagement appelé « corridor ».

Est-ce que l’entrée de Kashi Vishwanath est payante ?

Oui, l’entrée est désormais payante pour les touristes. Le fait est que le gouvernement sait pertinemment qu’un voyageur de passage à Varanasi ne visitera pas la ville sans passer par ce temple. Vous devrez payer 600 roupies au guichet pour obtenir votre ticket. C’est assez déconcertant pour un lieu saint tel que Kashi, mais ne ratez pas cette visite car elle est importante, étant l’un des lieux les plus sacrés de l’hindouisme.

Où est situé Kashi Vishwanath ?

Vous pouvez rejoindre le temple depuis le ghât de Manikarnika. Il est situé dans la localité Lahori Tola.

📍 Voir sur la carte

Varanasi fait peau neuve

La vieille ville de Varanasi a beaucoup changé autour de Manikarnika entre mes 3 dernières visites. La ville était complètement en travaux. Beaucoup de rues sont maintenant pavées par exemple, notamment la grande avenue principale et chaotique qui mène aux ghâts : elle est aujourd’hui flambante neuve.

Un gros travail de drainage des eaux a également été mis en place pour les moussons. Mais il y a eu aussi des ghâts de réaménagés, notamment ceux où se trouvent les crémations. L’endroit est méconnaissable.
 

© Tom Spirit / Rue rénovée à Bénarès

Rénovations de Kashi Vishwanath

Kashi Vishwanath et ses alentours ont complètement été réaménagés. Environ 200 vieilles bâtisses patrimoniales ont été rasées. Il faut admettre que les nouveaux aménagements sont magnifiques et très pratiques mais la perte de ce patrimoine est triste car il ne reviendra plus jamais. Qui plus est, de nombreux habitants qui vivaient autour de Kashi depuis plusieurs générations dans leurs habitations ont été déplacés de force.

Des dizaines de temples découverts

Une soixantaine de temples cachés ont été découverts lorsque tout a été rasé. Vous pouvez lire plus à ce propos dans la section Trouvez les temples cachés de Varanasi. J’ai eu la chance de tomber sur ces endroits en pleine excavation aux prémices des gros travaux, par hasard au milieu de tous les temples resurgis du passé sans surveillance. J’étais fasciné, mais j’ai eu un goût d’amertume lorsque j’y suis retourné 2 ans plus tard.

« Old is gold »

Si vous discutez suffisamment avec les habitants de Varanasi, vous découvrirez qu’ils adorent jouer avec les mots et faire des rimes. J’ai souvent entendu « old is gold » à propos des travaux.
 

© Tom Spirit / Début des destructions de bâtisses autour de Kashi et lieu de découverte de nombreux temples

Modernisme et ancienneté

Beaucoup d’arbres ont aussi été abattus. Le visage de la ville a nettement changé, laissant place au modernisme orchestré par le premier ministre Narendra Modī.

Le charme dégagé par ces vieilles choses d’antan et délabrées se perd un peu mais pas d’inquiétude, Varanasi reste incroyable à visiter bien au delà des apparences.

 

Vu sous un autre angle, n’est-ce pas justement ce à quoi aspire Shiva ? La destruction et la création ? À méditer…

Visiter Gyanvapi Masjid

Crédit photo : Anand Singh / Gyanvapi Masjid

Au 17e siècle, le dernier empereur moghol Aurangzeb a fait détruire un temple shivaïste important pour le remplacer par une très grande mosquée : Gyanvapi Masjid. C’est pour cette simple raison que le lieu de culte le plus important de la communauté musulmane de Varanasi se retrouve aujourd’hui collé au plus important de la communauté hindouiste de la ville sacrée. Cette mosquée fait aujourd’hui partie de l’héritage historique de Varanasi. C’est un édifice impressionnant qui mérite une visite certaine.

Où se trouve la mosquée Gyanvapi Masjid ?

Elle est collée au temple Kashi Vishwanath, vous ne pouvez pas la louper.

📍 Voir sur la carte

 

LIRE AUSSI :
Guide de voyage Inde

Visiter Alamgir Masjid

© Tom Spirit / Alamgir Mosque

La mosquée Alamgir est l’un des plus importants lieux de culte musulmans aux côtés de la mosquée Gyanvapi. Ce monument historique a été construit à la fin du 17e siècle par Aurangzeb (elle porte le nom de son titre, Alamgir). L’empereur moghol a détruit un temple important voué à Vishnu avant de placer la mosquée par dessus.

Où est située Alamgir Mosque ?

Alamgir est située au-dessus du ghât Panchaganga, elle est visible de très loin.

📍 Voir sur la carte

Les rues non-touristiques

© Tom Spirit / Les rues de Varanasi

Les ruelles de Varanasi sont très appréciées par les touristes. En effet, les dédales de ruelles qui abritent la plupart des hôtels de la ville sainte sont de beaux endroits à visiter avec de nombreux bazaars. Mais ces endroits sont touristiques et les nombreuses indications d’hébergements sur les murs et les boutiques de souvenirs le rappellent à chaque tournant.

C’est pourquoi je vous conseille de visiter également les ruelles opposées. Vous avez très eu de chances de croiser un touriste par ici, qu’il soit indien ou étranger, et les ruelles ne sont pas « dénaturées ». Elles dégagent un charme différent et plus authentique en plus d’êtres plus calmes. J’ai passé des heures dans ces rues sans jamais m’en lasser.
 

Où sont-elles situées ?

Ces ruelles sont situées tout autour de la mosquée Alamgir. Passez Manikarnika ghât, Marchez deux minutes puis grimpez jusqu’à elles. Leur nombre infini vous offriront de longues heures de marche en perspective.

📍 Voir sur la carte

Allez voir le puits de Shiva et Parvati

© Tom Spirit / Manikarnika Kund

Selon l’histoire, Vishnu aurait creusé un puits pour que Shiva et Parvati puissent prendre un bain et la déesse y aurait perdu sa boucle d’oreille. C’est cette histoire qui a donné naissance au nom du ghât de Manikarnika :

Mani pour le nom du bijou
Karnika pour l’oreille
 
L’empreinte de Vishnu figure sur une dalle à l’entrée. Notez que le kund est vide lors des saisons sèches. Si l’eau est rouge sur cette photo c’est que je l’ai prise le jour de Maha Shivaratri, une célébration qui commémore en partie le mariage de Shiva et Parvati.

Ce jour, les dévots s’enduisent les pieds d’une poudre rouge. Étant associé au couple divin, le kund a vu passer de nombreux fidèles y faire leurs ablutions, ce qui a coloré l’eau.

Où se trouve Manikarnika Kund à Varanasi ?

Le puits de Shiva et de Parvati se trouve à Manikarnika ghât.

📍 Voir sur la carte

Visitez l’un des plus anciens kunds de Varanasi

© Wikimedia Commons / Lolark Kund
© Wikimedia Commons / Lolark Kund

Lolark Kund est un puits à degrés qui date de près d’un millénaire. Le dieu du soleil Surya est vénéré ici. Selon les croyances, l’eau de ce puits aurait des propriétés divines. Les couples viendraient prendre un bain dans cette eau bénite auraient plus de chances d’avoir un enfants s’ils n’en ont pas, ou auraient des effets bénéfiques sur leur progéniture.

Le soleil tremblant

Le Kund est composé de 3 escaliers raides qui mènent à un gros réservoir en forme de tunnel. Lolark, mot tiré du sanskrit, signifie « soleil tremblant ». Cette appellation est due au vacillement de l’eau du réservoir et du reflet du soleil qui représente l’image du dieu.
 

Lolark Sasthi

Un festival a lieu tous les ans dans ce kund : Lolark Sasthi. Des centaines de personnes viennent s’y baigner puisque c’est le jour où Surya est témoin des bain sacrés.
 

Où se situe Lolark Kund ?

Depuis Tulsi ghat, atteignez Tulsi Akhara puis demandez aux locaux.

📍 Voir sur la carte

Visitez le temple népalais

Crédit photo : Varanasiguru.com / Temple népalais

Le temple népalais, Nepali Mandir, est un lieu de culte hindouiste important à Varanasi. Il est dédié à la divinité Shiva. Sa structure est composée de terre cuite et de bois dans le style d’une pagode. On l’appelle parfois le mini Khajuraho, un complexe de temples hindouistes dans la région du Madhya-Pradesh, en raison de ses sculptures similaires.

Sa construction remonte au 19e siècle par le roi népalais de l’époque Rana Bahadur Shah. Cet édifice est une réplique d’un temple déjà existant au Népal. Jusque 2019, l’endroit était encerclé de bâtiments et uniquement accessible depuis un très long tunnel depuis les ghâts.

Les récentes rénovations ont complètement changé le visage du site, maintenant accessible de puis le nouveau Kashi Vishwanath Corridor.
 

Où se situe le temple népalais ?

Il se trouve juste avant Manikarnika ghat, collé à Kashi Vishwanath.

📍 Voir sur la carte

Les temples secrets de Varanasi

© Tom Spirit / Manikeshwar Mahadev, temple caché à Varanasi abritant un shivalinga à 2 étages sous terre

Dans l’histoire, Varanasi a vu beaucoup de ses temples détruits par l’Empire moghol et son expansion de l’Islam. Notamment le célèbre Kashi Vishwanath, qui a été reconstruit plusieurs fois. Face aux envahisseurs, les habitants de Bénarès ont opté pour une alternative : cacher leurs temples dans les habitations et sous terre.
 

Les temples cachés sont partout à Varanasi

Il y a énormément de temples et de passages secrets, bien plus que vous ne pouvez imaginer. Les maisons sont placées au-dessus pour mieux les dissimuler. C’est à dire qu’aujourd’hui, ils sont chez l’habitant pour la plupart d’entre eux et que vous marchez au dessus d’une multitude de temples importants sans le savoir lorsque vous visitez la ville sacrée.

Pour vous donner une idée, la démolition des environs du temple de Kashi a récemment fait réapparaitre une soixantaine de temples de plusieurs siècles abritant des lingams importants. Ils sont aujourd’hui conservé pour le programme du premier ministre.
 

Découvrez les temples secrets

Chercher les temples cachés de Varanasi peut donc être une chose insolite et inhabituelle à faire. J’ai eu la chance d’en voir quelques uns grâce à des connaissances locales. Vous ne les trouverez pas seul, mais en voici 2 que vous pouvez aller voir facilement :
 

1. Pita Maheshwar

© Tom Spirit
© Tom Spirit

Ce temple n’est pas sous terre en raison de l’invasion moghole mais il y a tout de même échappé. En effet, il est inscrit dans un manuscrit (Skanda Purâna) datant du 8e siècle avant J.-C., c’est-à-dire plus de deux millénaires auparavant. En fait, il renferme un lingam⁴ très important puisque cette endroit est sujet a une automanifestation de Shiva.

Vous ne pourrez pas pénétrer à l’intérieur du temple, seuls les brahmanes y sont autorisés. Vous pourrez en revanche le voir tel qu’illustré, à 10 mètres au-dessus. La 2e photo offre une vue sur le lingam caché. Les fidèles qui n’ont pas accès au temple prie au dessus du shivling par le trou.
 

Où se situe le temple caché Pita Maheshwar ?

Il se trouve dans l’étroite rue (très discète) de Sheetla, proche de Siddheshwari Devi Temple. Vous pouvez y aller à pieds depuis Chowk ou Scindia Ghat.

📍 Voir sur la carte

 

2. Le puits aux serpents

© Khaskhabar.com
© Punjabkesari.in

Le temple secret est connu sous plusieurs nom : Naag Kund, Karkotak Nageshwar, Naag Koop ou encore Naag Kuan. Ce lieu n’est pas vraiment connu par les voyageurs dans la ville sainte mais c’est un endroit intéressant à voir.

Nag Kund se situe à l’arrière d’un petit temple hindouiste à Varanasi. Sa structure se présente comme un stepwell indien commun, mais avec un puits au milieu qui est accessible au milieu à l’aide d’un escalier en colimaçon. Au fond de celui-ci se trouve un lingam.
 

Propriétés divines du puits

Le lieu est mentionné dans des textes sacrés et historiques. Les hindous croient que se baigner dans l’eau du puits peut enlever la peur d’être mordu par un serpent, voir empêcher les morsures dans le futur, bénéficier d’une immunité contre d’autres poisons et bénéficier d’autres bienfaits relatifs à cet animal.

Mais surtout, il permet d’atténuer un des 12 doshas de Kaal Sarp que l’on porte en nous par des fautes du passé ou de son karma. Il affecterait la vie de celui qui le porte, tel qu’en amour ou dans sa carrière professionnelle à titre dexemple.

Naga Pachami

Le lingam qui se trouve à 3O mètres au fond du puits n’est visible qu’une fois par an lors d’un festival, Naga Pachami. C’est le jour où l’on vénère les serpents.

Le monde des serpents

Sous le lingam se trouve une porte scellée depuis des siècles. Les fidèles pensent que derrière celle-ci se trouve le monde des serpents, ou plutôt des nagas. Dans l’hindouisme (ainsi que le bouddhisme et le jaïnisme), les nagas sont des divinités mi-humaines et mi-serpents qui vivent sous terre.

Où se situe le puits aux serpents de Varanasi ?

Le temple secret se trouve dans le quartier Jaitpura, à environ 1 km du poste de police.

📍 Voir sur la carte

Découvrez le temple penché

© Tom Spirit / Temple penché de Bénarès

Pour continuer dans la lancée des temples spéciaux de Varanasi, vous ne louperez pas Ratneshwar Mahadev. On ignore encore aujourd’hui qui l’a crée, à quelle date et pourquoi à cet endroit-là. Vous entendrez toujours des versions différentes venant des habitants de Bénarès et des autres sources.

Pourquoi le temple de Varanasi est-il incliné ?

En effet, la plupart des temples de Varanasi ont été construits au-dessus des ghâts en raison des moussons qui les engloutissent. Mais on suggère fortement que celui-ci aurait été intentionnellement bâti pour qu’il s’incline. La raison reste cependant inconnue, comme son origine concrète. Il est dédié à la divinité Shiva.

Où se trouve le temple incliné Ratneshwar Mahadev ?

Le temple incliné est situé à Manikarnika ghat.

📍 Voir sur la carte

Centre spirituel aghori

© Tom Spirit / Baba Keenaram Sthal

Baba Keenaram est l’initiateur de la secte des aghoris, une branche poussée du shivaïsme. Ces sadhus sont au rang le plus élevé. Cet homme est le fondateur du centre spirituel Baba Keenaram Sthal qui est un lieu de pèlerinage important pour les aghoris depuis près de 400 ans. C’est un endroit magnifique à visiter qui comporte plusieurs temples, un grand kund et un ashram. Vous ne le louperez, l’endroit est très coloré et des têtes de morts sont représentées à l’entrée.

Où se situe le temple aghori ?

Il est situé au sud du quartier Gauriganj. Des têtes de mort ornent l’entrée du temple et de l’Ashram.

📍 Voir sur la carte
 

Assistez au folklore indien

© Tom Spirit / Danse traditionnelle du sud de l’Inde à Varanasi

Lorsqu’il y a des évènements à Varanasi tels que des festivals ou encore la visite de ministres, une organisation proche d’Assi ghat met en scène des danses et des chants folkloriques. C’est très intéressant à voir, de jour comme de nuit.

Pour exemple, la dernière fois que j’y étais, il y avait tous les jours des danses traditionnelles des cultures du sud de l’Inde, comme vous pouvez le voir sur cette photo.

Où voir les représentations folkloriques ?

Passez Assi ghat, puis allez à Munshi Ghat.

📍 Voir sur la carte

Le travail des tisserands de Varanasi

Crédit photo : Wikimedia Commons / Tisserands de Varanasi

Varanasi est réputée dans toute l’Inde et même à travers le monde entier pour ses productions très fines en soie. Les saris en sont surement le meilleur exemple. En effet, ils sont généralement portés pour des occasions spéciales comme pour les mariages ou les évènements traditionnels et religieux.

Les saris de Varanasi

Les saris de Bénarès comportent des motifs complexes, qui étaient autrefois plus communément brodés avec des fils d’or pur. Ils sont conçus traditionnellement, c’est-à-dire manuellement sur des métiers à pédales.

Les tisserands traditionnels affectés

Le nombre de producteurs de saris traditionnels diminue face à la mécanisation du procédé, avec l’arrivée des métiers électriques. Ils souffrent également des producteurs chinois qui copient les saris de Varanasi dans une qualité moindre mais bien meilleure marché à la revente.

Ville similaire à Varanasi

© Tom Spirit / Prayagraj

Prayagraj

Prayagraj est une ville complètement dans l’ombre des endroits à visiter par les touristes. Si vous ne le saviez pas, Prayagraj (anciennement Allahabad) est la ville qui réuni la plus grosse quantité de pèlerins en Inde mais également dans le monde.

Vous savez que le Gange est sainte. Et bien Prayagraj possède l’eau du pays la plus sacrée. En effet, à Prayagraj se trouve le point de rencontre entre 3 cours d’eau sacrés :
 

  • Le fleuve Yamuna
  • Le fleuve du Gange
  • La rivière Saraswati
     

Prayagraj accueille également le plus gros festival de l’Inde qui a lieu tous les 12 ans : la Khumb Mela. Il y a aussi des crémations au bord de la confluence, étant donné que la confluence est très sacrée. Apprenez en plus à propos de Prayagraj via le lien ci-dessous.

➡️ En savoir plus sur Prayagraj

Visiter pendant les festivals

© Tom Spirit / Maha Shivaratri en 2023 à Varanasi

Il y a toujours des choses à voir à Varanasi puisque la ville est constamment en effervescence. Alors imaginez pendant un festival! C’est l’occasion de rendre mémorable votre voyage en terre sainte. Sachez que la liste est longue, mais voici quelques uns des nombreux festivals intéressants à découvrir dans cette ville :
 

© Tom Spirit / Les festivités à Varanasi

MAHA SHIVARATRI

Tous les mois, une nuit est célébrée par les hindous à la nouvelle lune, c’est Shivaratri. Et une fois par an, est célébrée Maha Shivaratri, une fête beaucoup plus importante où l’on célèbre l’union divine de Shiva et Parvati mais pas seulement. C’est aussi le jour où Shiva a avalé un poison dangereux créé par des démons et qui aurait pu détruire le cosmos. La divinité l’a bu pour sauver le monde et le liquide a rendu son corps bleu. Les hindous consacrent toute la journée et la nuit en dévotion à Shiva. Pensez à réserver votre chambre d’hôtel de longs mois à l’avance pour ce festival.

📆 Date : Entre mi-mars et mi-février selon le calendrier hindou de l’Inde du Nord.

BUDDHA MAHOTSAV

Cette fête célèbre le jour de la naissance de Bouddha. La célébration se déroule sur le complexe religieux de Sarnath.

📆 Date : Le festival a lieu la nuit d’une pleine lune entre le mois d’avril et de mai.

MAKAR SANKRANTI

La célébration des récoltes des terres indiennes est à l’honneur pendant la fête de Makar Sankranti. À Varanasi, elle est célébrée avec des offrandes, des mets délicieux à déguster et beaucoup de cerfs-volants dans le ciel tout au long de la journée.

📆 Date : Chaque année, le 14 ou 15 janvier.

DHRUPAD MELA

Dhrupad Mela est un festival de musique classique, où l’on peut écouter un très ancien chant traditionnel du sous-continent indien, le Dhrupad. Il se tient à Tulsi ghat.

📆 Date : Le festival dure 5 jours au début du mois de Mars.

HOLI

Holi est la fête des couleurs. Elle est originaire de Vishnu, le jour où il a brûlé une démone. C’est pourquoi la célébration est marquée de feux de joie. Cette tradition est très ancienne et existait déjà dans l’antiquité. Autrefois, les hindous se jetaient les cendres de feux de joie et aujourd’hui ce sont des poudres colorées. On célèbre l’équinoxe du printemps durant la célébration d’Holi. On dit que ce jour les dieux ferment les yeux. C’est donc un moment où les indiens regardent moins leurs castes et leurs codes sociaux culturels et se laissent aller en s’autorisant la consommation d’alcool ou de substances telles que le bhang.

📆 Date : Le festival des couleurs dure 2 jours pendant la pleine lune, entre février et mars.

SHRAVAN MAAH

Ce festival est dédié à Shiva, Parvati et à la mousson. Shavran est le nom du cinquième mois du calendrier hindou, durant lequel les fidèles jeûnent tous les lundis pour Shiva et tous les mardis pour Parvati. Chaque temple dédié à ces divinités à Varanasi organise des rituels uniques pour cette occasion.

📆 Date : Pendant le mois de Shraavana (de juillet à août), tous les lundis.

DIWALI

Ou encore Divali et Deepawali, est la fête des lumières. Elle commémore et célèbre le jour ou Rama est revenu d’exil, à Ayodhya. Les habitants ont éclairé toutes les rues où il passait, puis la tradition s’est poursuivie. Durant ce festival, des centaines de petites lampes en terre cuite sont disposées sur les ghâts et sur le fleuve. C’est un festival à ne pas manquer à Bénarès si votre voyage tombe dans ces dates.

📆 Date : Entre mi-octobre et mi-novembre selon les années. Le festival dure 5 jours, et le 4e marque le nouvel an indien selon le calendrier hindou de l’Inde du Nord (Vikram).

DEV DEEPAWALI

Ou Dev Diwali est la fête où le Gange est à l’honneur. C’est une chose inoubliable à voir à Bénarès. Les entrées des habitations sont décorées avec des motifs colorés et des lampes à l’huile mais surtout, des centaines de lampes sont disposées sur les ghâts et sur le fleuve.

📆 Date : 15 jours après Diwali pendant la pleine lune entre le mois de novembre et de décembre.

GANGA DUSSEHRA

Cette fête célèbre la descente de la déesse Ganga des cieux au fleuve ce jour là. On pense que prendre un bain dans le Gange durant cet évènement efface significativement ses péchés. Des petites lampes en terre cuite sont déposées sur le fleuve au coucher du soleil.

📆 Date : Entre mai et juin dans le mois hindou Jyeshtha. Elle a lieu le 10e jour de Shukla Paksha, qui représente la période depuis le premier jour de la nouvelle lune jusqu’à la pleine lune.

Combien de jours pour visiter Varanasi ?

Pour y avoir passé des semaines, je trouve de nouvelles choses à visiter chaque visite. Varanasi est une ville qui bénéficie de tellement d’activités touristiques! Mais plus raisonnablement, je conseille vivement de séjourner dans la ville sainte au moins une semaine pour couvrir une bonne partie des visites et surtout pour s’imprégner correctement de l’atmosphère des lieux et saisir quelques unes de ses subtilités.

Varanasi est une ville agréable pour passer du temps, on s’y enracine vite et on y fait très facilement des rencontres avec les locaux et les pèlerins.

Que voir à Varanasi
en une journée ?

Une journée à Varanasi, c’est vraiment trop court. Si votre séjour ne peut être allongé, alors je vous conseille de faire principalement les activités liées aux ghâts durant ce laps de temps ce qui pourrait comprendre :
 

  • Ballade en barque sur le Gange
  • Promenade sur les ghâts
  • Visite des crémations
  • Visite du kund de Shiva et Parvati
  • Voir la flamme éternelle
  • Visite de Kashi Vishwanath
  • Assister à Ganga Aarti
     

Que faire à Varanasi
en 2 jours ?

Jour 1

  • Ballade en barque sur le Gange
  • Promenade sur les ghâts
  • Visite des crémations
  • Visite du kund de Shiva et Parvati
  • Voir la flamme éternelle
  • Visite de Kashi Vishwanath
  • Assister à Ganga Aarti

Jour 2

  • Excursion à Sarnath
  • Visite du site archéologique
  • Visite du musée
  • Visite des temples bouddhistes
     

Que visiter à Varanasi
en 3 jours ?

Jour 1

  • Promenade sur les ghâts
  • Visite des crémations
  • Visite du kund de Shiva et Parvati
  • Voir la flamme éternelle
  • Visite de Kashi Vishwanath
  • Assister à Ganga Aarti

Jour 2

  • Excursion à Sarnath
  • Visite du site archéologique
  • Visite du musée
  • Visite des temples bouddhistes

Jour 3

  • Visite du Fort de Ramnagar
  • Visite de la mosquée Gyanvapi Masjid
  • Visite de Lolark Kund
  • Visite du centre Aghori
  • Visite des manufactures de saris

Quand visiter Varanasi ?

© Tom Spirit / Quelle est la meilleure période pour visiter Varanasi ?

Cette météo s’applique aussi dans l’Uttar Pradesh et une bonne partie du nord de l’Inde en général, sauf les régions montagneuses bien entendu.

Les mois d’octobre à mars sont idéaux. La température est fraîche la nuit et chaude en journée, excepté mars et octobre où les degrés sont plus chauds la nuit.

Les mois d’avril à juin sont très chauds. Les températures dépassent facilement les 40°C et restent très lourdes la nuit.

Les mois de juillet à septembre sont très pluvieux. C’est la période de la mousson, la météo est chaude et humide.

Comment se rendre à Varanasi ?

Il existe de nombreuses options pour vous rendre à Varanasi. Pour les voyages en trains, vous pouvez vous référer au site officiel indien IndianRail.

Note : seulement les cartes bancaires indiennes sont acceptées pour la réservation des trains via IndianRail.

➡️ Voyager avec les trains en Inde : Guide pratique
 

© Spirit Travelers / Comment aller à Bénarès

Comment aller au centre de Varanasi (ghâts) depuis la gare ?

Vous devez savoir que les ghâts ne sont pas accessible en véhicule à moins d’être riverain. Votre conducteur vous déposera à l’entrée du centre-ville puis devrez continuer à pieds (il faut seulement une dizaine de minutes pour rejoindre les ghâts).

Le prix de la course en rickshaw coûte entre 100 et 150 INR depuis les deux gares Varanasi Junction (JN) et Varanasi City (BSB). Le prix d’un taxi coûte environ 250 INR. Ces prix sont exacts et n’hésitez pas à marchander car on vous annoncera souvent des prix comme 500 INR, ce qui est un tarif « spécial touriste ».

Comment aller à Varanasi depuis New Delhi ?

🚆 En train

Depuis New Delhi Railway Station (NDLS) :
Le train VANDE BHARAT EX (22436) part tous les matins du quai 16 à 06:00 heures excepté le lundi et le jeudi. Le trajet dure environ 8h, c’est l’option la plus rapide en train.

📍 Voir sur la carte
 

✈️ En avion

Depuis l’aéroport Indira Gandhi :
Les trajets durent environ 1h20 sans escale et coûtent en moyenne entre 50 et 70$. Il est préférable de choisir le site des compagnies indiennes : Air India et IndiGo.

📍 Voir sur la carte
 

Comment aller à Varanasi depuis Calcutta ?

🚆 En train

Depuis la gare Howrah Junction (HWH) :
Le train POORVA EXPRESS (12381) part plusieurs fois par jour de Calcutta à Varanasi. Le trajet dure 10 heures, c’est le plus rapide. Il continue ensuite vers New Delhi.

Le train HIMGIRI EXPRESS (12331) part tous les jours à 23:55 à Varanasi. Le trajet dure 15 heures.

📍 Voir sur la carte
 

Depuis la gare Sealdah (SDAH) :
Le train SDAH ANVT EXP (13119) part tous les jours vers Varanasi. Le trajet dure 23 heures. Évitez donc cette gare pour vous rendre à Bénarès.

📍 Voir sur la carte
 

Depuis la gare de Kolkata (KOAA) :
Le train KOAA AGC EXPRESS (13167) part tous les jours à 12:20 vers Varanasi. Le trajet dure 12 heures.

Le train KOAA NLDM EXPRESS (12325) part tous les jours à 07:40 vers Varanasi. Le trajet dure 13 heures.

📍 Voir sur la carte
 

✈️ En avion

Depuis Netaji Subhas Chandra Bose :
Les vols durent 1h40 sans escale et coûtent entre 50 et 100$. La meilleure compagnie aérienne pour voyager de Calcutta à Varanasi est IndiGo.

📍 Voir sur la carte
 

Comment aller à Varanasi depuis Jaipur ?

🚆 En train

Depuis la gare de Jaipur Junction (JP) :
Le train MARUDHAR EXPRESS (14854) part les lundis, jeudis et samedis. Le trajet dure 20 heures. Pour l’avoir pris, c’est long et on savoure l’arrivée. Sleeper class fortement recommandée.

📍 Voir sur la carte
 

✈️ En avion

Depuis Jaipur International Airport :
Les vols durent environ 5h30 et coûtent aux alentours de 80$ avec une escale à Delhi obligatoire. IndiGo est la compagnie pour les vols de Jaipur à Varanasi.

📍 Voir sur la carte
 

Comment aller à Varanasi depuis Bodh Gaya ?

🚆 En train

Depuis la gare de Gaya Junction :
Le voyage en avion n’est pas inutile puisque la distance en train est courte. 13 trains partent tous les jours vers Varanasi avec des trajets allants de 2 à 5 heures.

📍 Voir sur la carte

Comment voyager en Inde

Retrouvez un guide de voyage complet pour visiter l’Inde en solo. Vous trouverez toutes les informations nécessaires pour faciliter votre séjour dans le pays, à savoir :

Endroits à ne pas manquer – formalités – visas – sécurité – comment se déplacer – où loger (…)

🔎 Guide de voyage en Inde
 
 

Visitez d’autres endroits de l’Inde

Préparez votre voyage en Inde







Section fun facts : photographes des morts
récupérateurs de bijoux dans les cendres avec les tamis
Itinéraire 1 journée
Itinéraire 2 jours
Quelle ville visiter près de Varanasi : Bodh-Gayâ
Partie existante sur les jyortilingas : citer les villes
stepwells de vara
mere theresa maison personnes mourrantes attendent de mourrir ici


La partie superieure des cremations pour les castes superieures



 

 
LEXIQUE

¹Lui : Shiva est une divinité homme-femme mais est toujours désigné au masculin.  (Retour)

²Dharma : Voie spirituelle enseignée par le Bouddha. (Retour)

³Jyotirlinga : Représentation symbolique de Shiva à l’endroit où Shiva s’est auto-manifesté. Il existe 64 Jyortilingas en Inde, mais seulement 12 sont très sacrés, dont celui de Kashi. Les 11 autres sont situés à : Gir, Srisailam, Ujjain, Khandwa, Rudraprayag, Pune, Nashik, Deoghar, Dwarka, Rameswaram et Aurangabad. (Retour)

Lingam : Représentation symbolique de Shiva établie par une personne physique dans le but d’adorer la divinité. (Retour)

Partager l’article

Facebook
Pinterest
WhatsApp

Rejoignez-nous sur Instagram ou Facebook

Pour suivre l’aventure..

S’abonner à la newsletter

Inscrivez-vous pour être informé du contenu exclusif de voyage. Votre boîte mail ne sera jamais spammée.

À propos de l’auteur

Picture of Tom Spirit
Tom Spirit
Hello, c'est Tom! Bienvenue sur Spirit Travelers. Nomade depuis plusieurs années, je met mon expérience à profit en publiant du contenu et des guides de voyage sur ce blog. Retrouvez des pays à visiter parmi les plus populaires mais aussi des destinations hors des sentiers battus.

Contenu similaire

Guide pour visiter Samarra en Irak

Guide pour visiter Samarra

Un guide pratique pour visiter la ville de Samarra et le minaret Malwiya : comment s’y rendre, sécurité, contrôles aux checkpoints etc.

Voyager en Inde en tant que femme seule

Voyager en Inde en tant que femme

Est-il sûr de voyager seule en Inde pour une femme seule? Découvrez des avis et des témoignages de voyageuses en Inde et leurs conseils.

Visiter Prayagraj

Visiter Prayagraj

Découvrez Prayagraj dans l’Uttar Pradesh à une centaine de kilomètres de Varanasi. C’est l’une des villes saintes de l’Inde pour les hindouistes. Apprenez en plus sur cet endroit et pourquoi vous devriez venir le visiter!

Changer de destination

Assurez votre voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les voyages de moins de 3 mois (vacances)

Banque voyage

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Trouver une activité

Voyage et tour du monde

S’équiper avant de partir en voyage ou en tour du monde
Ça m’intéresse

Trouver un vol pas cher

Assurance voyage

Les lecteurs de Spirit Travelers bénéficient d’une remise de 5% pour les séjours de moins de 3 mois (formule vacances)

Banque voyage

COMMENTAIRES

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires